•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bien entendu, la grande entrevue, ICI Première.
Bien entendu, la grande entrevue, ICI Première.
Rattrapage du 28 nov. 2020 : Luc Ferrandez, un homme qui prône des changements radicaux

Stéphan Bureau et l'ancien maire du Plateau Mont-Royal Luc Ferrandez

Luc Ferrandez, un homme qui prône des changements radicaux

Publié le 28 novembre 2020
Luc Ferrandez parle avec conviction, en utilisant ses deux mains.
L'ex-maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal croit aux solutions radicales pour soigner les maux de la société.PHOTO : Radio-Canada / Laurence Dompierre-Major

« J'ai la conviction que plus rien ne peut se régler au centre. Tous les règlements ne peuvent se faire qu'aux extrêmes », affirme sans ambages Luc Ferrandez, ex-maire de l'arrondissement montréalais du Plateau-Mont-Royal et aujourd'hui chroniqueur au FM 98,5. Personnage controversé, l'ancien politicien municipal est d'avis que les problèmes sociaux, notamment ceux que le Québec vit, requièrent des solutions parfois draconiennes, évoquant entre autres l'urgence environnementale.

Plutôt pessimiste, M. Ferrandez ne dresse pas un portrait bien glorieux du Québec d’aujourd’hui, où les missions de l’État « se sont effondrées ».

« Que ce soit en éducation, en protection de la jeunesse, en justice ou en santé, l’amélioration du système au quotidien a mené à sa quasi-faillite. Il faut des réformes très profondes pour changer les choses. »

—  Luc Ferrandez, ex-maire de l'arrondissement montréalais du Plateau-Mont-Royal