•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La vie de Rosa Luxemburg racontée par André Champagne

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
La vie de Rosa Luxemburg racontée par André Champagne

La vie de Rosa Luxemburg racontée par André Champagne

Rosa Luxembourg : faire du socialisme le combat d’une vie

Rosa Luxembourg, une figure marquante du socialisme
Le combat de Rosa Luxembourg est souligné chaque année le deuxième dimanche de janvier par les socialistes et les communistes.PHOTO : Getty Images / Henry Guttmann
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 18 juin 2018

Née en 1871 dans la partie orientale de la Pologne, occupée par la Russie, Rosa Luxembourg, dite la Rouge, a été victime d'antisémitisme et de misogynie plus jeune. Tout au long de sa vie, elle s'est insurgée contre l'injustice en général, raconte l'historien André Champagne. Jusqu'à sa mort, cette intellectuelle est restée convaincue que le socialisme était la solution.

« Elle est d’abord et avant tout une intellectuelle révolutionnaire totalement dévouée à la cause du prolétariat européen, pour qui le capitalisme était l’ennemi à abattre et pour qui le capitalisme ne pouvait générer que des inégalités. »

« Elle était convaincue que la seule façon de construire une société plus juste était de faire la révolution pour retirer à la bourgeoisie et à l’aristocratie le pouvoir économique. »

—  André Champagne

Pour mener son combat contre le capitalisme en Allemagne, elle s'est mariée avec un ami en 1897 afin d'obtenir la citoyenneté allemande. Elle s'est ensuite mise au service du Parti socialiste-démocrate allemand (PSD) durant une grande remise en question de celui-ci et du modèle socialiste née de l’émergence d’une classe moyenne en Allemagne.

Autrice de plusieurs essais, L’accumulation du capital, écrit en 1913, est son livre le plus important sur le plan économique. Elle y résume ses enseignements donnés à l’école du PSD.

Emprisonnée à plusieurs reprises pour ses idées politiques, elle est sortie de prison pour une dernière fois en 1918. Avec son collaborateur Karl Liebknecht, elle a ensuite tenté de relancer sa lutte contre le capitalisme en lançant une seconde vague révolutionnaire en Allemagne. Dans la nuit du 14 au 15 janvier 1919, ils ont été assassinés par un corps franc, parce qu’ils incarnaient le bolchevisme aux yeux de la classe dirigeante allemande.