•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La vie de Joan Baez racontée par Sylvain Cormier

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
La vie de Joan Baez racontée par Sylvain Cormier

La vie de Joan Baez racontée par Sylvain Cormier

Joan Baez, reine du folk et conscience de sa génération

Joan Baez chante entourée de jeunes à San Franciso, en septembre 1967.
La chanteuse Joan Baez en prestation à San Francisco, en 1967PHOTO : Associated Press
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 24 mars 2018

Depuis les années 1960, Joan Baez a été de tous les grands combats. Avec sa voix pure, elle a milité pour l'égalité des Noirs aux États-Unis, contre la guerre du Vietnam et pour les droits de la personne. Le critique musical au Devoir Sylvain Cormier retrace le parcours de la chanteuse américaine, qui a aussi contribué à lancer la carrière de Bob Dylan.

Joan Baez enregistre un premier album à 19 ans, en 1960, qui est un succès instantané. À l’exemple de son père, un physicien mexicano-américain, elle s’engage pour la paix et contre le racisme. Ses chansons témoignent de ses idées et de son désir d’un monde meilleur.

« Il y a une chaleur dans sa voix, une humanité. »

— Une citation de  Sylvain Cormier, journaliste culturel

Protester par la chanson
La rencontre avec Martin Luther King marque profondément le militantisme de Joan Baez. En appui au mouvement des droits civiques aux États-Unis, elle reprendra la chanson We Shall Overcome.

En 1963, la jeune femme décide de prendre Dylan sous son aile et lui permet de faire ses premières parties. Les deux chanteurs, qui formeront aussi un couple pendant deux ans, entretiennent un respect mutuel pour leurs œuvres. Même après leur rupture, Joan Baez interprétera des chansons de Dylan, dont Blowin’ in the Wind.

Joan Baez et Bob Dylan en août 1963

Getty Images / National Archive / Newsmakers/ Rowland Scherman

Le succès commercial
Joan Baez obtient son plus grand succès commercial avec la chanson Diamonds and Rust, qui évoque ses années passées avec Dylan. Cette mélodie lui permet de se faire connaître d’un public plus large.

Par la suite, l’interprète se donne comme mission de porter la parole d’auteurs-compositeurs inconnus. En mars 2018, elle lance l’album Whistle Down The Wind et annonce sa tournée d’adieu. Toujours aussi politisée, elle égratigne Donald Trump dans sa chanson Nasty Man.