•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'histoire de l'alimentation industrielle avec Laurent Turcot

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
L'histoire de l'alimentation industrielle avec Laurent Turcot

L'histoire de l'alimentation industrielle avec Laurent Turcot

La révolution industrielle de l’alimentation

Une femme montre le contenu de son réfrigérateur dans une publicité des années 1950.
Publicité de réfrigérateur dans les années 1950PHOTO : The Advertising Archives
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 16 mars 2018

Au 19e siècle, l'amélioration de la production de masse et des transports ont bouleversé les habitudes alimentaires. L'avènement de la boîte de conserve et l'invention du réfrigérateur ont aussi joué un rôle important dans l'évolution de la consommation. L'historien Laurent Turcot raconte la naissance du secteur agroalimentaire, désormais dominé par de grandes multinationales.

À la fin du 18e siècle, le Français Nicolas Appert crée les premières conserves pour mieux combattre le scorbut dans les troupes de la marine française. Avec sa technique de stérilisation par le chaud, il réussit à entreposer de la nourriture dans des bocaux de verre. Ce mode de conservation, reproduit en usine avec des boîtes en métal, permet de mieux ravitailler les troupes lors de guerres.

Transporter la nourriture sans la perdre
À partir de la seconde moitié du 19e siècle, le développement du chemin de fer aide grandement à approvisionner les populations en nourriture. L’arrivée de la réfrigération contribue par la suite à transporter les produits sans qu’ils dépérissent. Cette technologie aurait été impossible sans l’invention de l’électricité, à la fin du 19e siècle.

Conservation prolongée, transformation et cuisson rapide des aliments
Le réfrigérateur fait son apparition en 1913 à Chicago. Les techniques de congélation et de surgélation voient le jour dans les années suivantes. Toutefois, les réfrigérateurs et les congélateurs ne deviennent des produits de consommation courante qu’après la Seconde Guerre mondiale. Durant ce conflit, l’armée américaine développe aussi les aliments déshydratés et le café en poudre.

Au cours des années 1950, l’alimentation connaît un autre grand bouleversement avec la commercialisation du four à micro-ondes et des repas préparés, les TV dinners. Ces innovations permettent de réduire le temps passé à cuisiner.

La mise en marché de la nourriture industrielle
À la fin du 19e siècle, les grandes entreprises du secteur de l’alimentation font de la publicité pour rassurer les consommateurs sur la qualité de leurs produits. Par la suite, la mise en marché s’adaptera à leurs désirs, quitte à leur présenter des aliments qui se rapprochent de la perfection. Les tomates mûriront plus rapidement à l’éthylène et les os disparaîtront du comptoir des viandes.

Aujourd’hui, un fossé existe entre ce que l’on mange et ce que l’on croit manger. Les multinationales de l’alimentation popularisent aussi la malbouffe qui, consommée régulièrement, se révèle être une catastrophe pour la santé.