•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La vie et l'oeuvre de Coco Chanel racontées par Véronique Borboën

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
La vie et l'oeuvre de Coco Chanel racontées par Véronique Borboën

La vie et l'oeuvre de Coco Chanel racontées par Véronique Borboën

La révolution Chanel : parfum, tailleur et petite robe noire

La couturière Coco Chanel
Coco Chanel en 1944PHOTO : Getty Images / AFP
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 22 décembre 2017

La femme d'affaires Coco Chanel (1883-1971) a transformé la mode au 20e siècle en créant des vêtements élégants et confortables. Elle a aussi rendu son nom célèbre grâce au parfum Chanel No 5. La professeure de théâtre et spécialiste du costume Véronique Borboën raconte le parcours de cette grande couturière.

Née Gabrielle Chasnel, Coco Chanel a une enfance très dure. Lorsqu’elle perd sa mère, à 12 ans, son père l’abandonne avec sa sœur dans un orphelinat. C’est à cet endroit, dans le froid et la misère, qu’elle apprend à coudre.

Chanel travaille par la suite jusqu’à 15 heures par jour comme ouvrière dans un atelier de couture. Elle décide de chanter dans des cafés-concerts pour sortir de la pauvreté. Elle fréquente alors le riche héritier Étienne Balsan qui l’amène à découvrir la grande bourgeoisie et à rencontrer Arthur Capel, surnommé Boy. Cet homme d’affaires anglais finance l’ouverture de la première boutique Chanel, en 1909.

Créer une mode moderne
Après avoir vu des femmes porter des corsets et des coiffures énormes, Coco Chanel décide de créer des vêtements à son goût. Ses créations permettent aux femmes de bouger aisément, sans se sentir déguisées.

Dotée d’une capacité de travail exceptionnel, cette femme d’affaires dirige son entreprise et ses ouvrières avec une main de fer. Son talent et son intuition contribuent à faire sa renommée. Dès 1919, 300 ouvrières travaillent pour elle.

Pendant la Première Guerre mondiale alors qu’il manque de tissus, Chanel taille des robes extensibles dans des jerseys utilisés par les soldats. Elle introduit aussi le port du chandail de marin par les femmes.

Un enchaînement de succès
En 1921, la création d’un parfum par Coco Chanel s’avère très lucrative. Chanel No 5 est composé d’essences artificielles et vendu dans un flacon très masculin.

La relation de la couturière avec le duc de Westminster, en 1924, apporte à son travail une touche anglaise. La veste en tweed de cet amant lui inspire la confection de ses premiers tailleurs. Puis, en 1926, Chanel crée sa désormais célèbre petite robe noire. À l’époque, le noir était surtout réservé au deuil.

Retour en force de Chanel dans les années 1950
Coco Chanel ferme son atelier de Paris en 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale. Elle garde toutefois ses actions dans le parfum Chanel No 5, ce qui lui permet de s’enrichir.

En 1954, après une dizaine d’années vécues en Suisse, la femme d’affaires rouvre sa maison de couture à Paris. Elle veut faire compétition au talentueux Christian Dior, qui relance la mode des corsets chez les femmes.

Coco Chanel a un dernier coup de génie en 1956 : son célèbre tailleur en tweed à quatre poches deviendra indémodable.

Coco Chanel au début des années 1960

Getty Images / Evening Standard