•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Charles De Gaulle, l'homme de la 5e République, raconté par Frédéric Bastien

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Charles De Gaulle, l'homme de la 5e République, raconté par Frédéric Bastien

Charles De Gaulle, l'homme de la 5e République, raconté par Frédéric Bastien

Charles de Gaulle, l’homme de la Cinquième République

Charles de Gaulle s'adresse aux Français à la télévision, à la veille du jour de l'An 1963.
Le président français Charles de Gaulle, en décembre 1962.PHOTO : Getty Images / AFP
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 3 novembre 2017

Rappelé d'urgence aux commandes de l'État en 1958, Charles de Gaulle a rapidement mis en place la réforme constitutionnelle qu'il n'avait pas réussi à imposer après la guerre. Il a aussi eu à gérer plusieurs crises politiques, dont la guerre d'Algérie et Mai 68. L'historien Frédéric Bastien raconte les 10 années au pouvoir du premier président de la Cinquième République.

La priorité de Charles de Gaulle à son retour au pouvoir est de régler l’enlisement de la France dans la guerre d’Algérie, qui dure depuis quatre ans. Le 4 juin 1958, il prononce son fameux « Je vous ai compris » à Alger en appui aux partisans du maintien de l’Algérie comme colonie française.

Mais l’idée du président sur l’Algérie évolue avec le temps. Il finit par tendre la main aux rebelles du Front de libération nationale en leur disant qu’il est temps de déposer les armes. Au même moment, il leur fait la guerre de façon très efficace. Le conflit se termine dans un bain de sang. Les Algériens qui se sont battus pour la France et les pieds noirs quittent l’Algérie par crainte de représailles.

1962 : l’élection du président au suffrage universel
La Cinquième République, instaurée par le gouvernement de Charles de Gaulle, renforce le pouvoir exécutif au détriment du pouvoir parlementaire. Dans les précédents régimes, le chef avait un rôle symbolique. En 1962, l’élection au suffrage universel de Charles de Gaulle comme président français élargit son pouvoir.

Redonner sa puissance à la France
Sur le plan des relations étrangères, Charles de Gaulle a de grandes ambitions. En pleine guerre froide, il veut que la France préserve une indépendance face aux États-Unis et à l’Union soviétique.

Charles de Gaulle souhaite aussi que la France prenne une place importante dans l’Europe. Il prône une réconciliation franco-allemande et une coopération entre nations européennes.

Charles de Gaulle, décontenancé par Mai 68
Les mouvements de la contre-culture militante de Mai 68 déroutent Charles de Gaulle. Le président ne comprend pas pourquoi la révolte étudiante prend une telle ampleur et pousse des syndicats à entrer en grève.

Georges Pompidou, le premier ministre de Charles de Gaulle, prend en main la crise de Mai 68. Il négocie avec les syndicats, et rétablit l’ordre et la paix. Le président se départit malgré tout de son premier ministre, ce qui crée un malaise dans la population et dans la classe politique.

En 1969, Charles de Gaulle perd un référendum sur une réforme du Sénat. Le lendemain, sentant l’aspiration des Français à un changement politique, il annonce sa démission.

Écoutez la première émission sur Charles de Gaulle ►