•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Charles De Gaulle, l'homme du 18 juin 1940, raconté par Frédéric Bastien

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Charles De Gaulle, l'homme du 18 juin 1940, raconté par Frédéric Bastien

Charles De Gaulle, l'homme du 18 juin 1940, raconté par Frédéric Bastien

Charles de Gaulle, le héros de guerre de juin 1940

Charles de Gaulle prononce un discours à l'antenne de la BBC.
Le 18 juin 1940, Charles De Gaulle appelle les Français à la résistance contre l'envahisseur allemand.PHOTO : Getty Images / Hulton Archive
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 2 novembre 2017

Depuis Londres, Charles de Gaulle a lancé aux Français un appel à la résistance en juin 1940. Il refusait alors de voir son pays capituler face à l'Allemagne nazie. L'historien Frédéric Bastien décrit le combat du général pour la libération de la France occupée.

Dès sa jeunesse, Charles de Gaulle s’imagine à la tête d’une armée. Interpellé par la carrière militaire, il est officier pendant la Première Guerre mondiale. Les Allemands le capturent et il passe deux ans dans des camps de prisonniers.

Dans les années 1930, de Gaulle s’inquiète de la menace hitlérienne. Il voit d’un mauvais œil le réarmement de l’Allemagne et la stratégie militaire défensive de la France.

Le chef de la résistance
Le 6 juin 1940, le gouvernement français donne à Charles de Gaulle le titre de sous-secrétaire d’État à la Guerre et à la Défense nationale après qu’il se soit illustré au combat. Mais comme il refuse la défaite française contre l’Allemagne, il plie bagage pour Londres 11 jours plus tard. Il veut poursuivre la bataille à partir de l’Angleterre, plutôt que d’accepter l’armistice du gouvernement du maréchal Pétain.

« J’invite tous les Français qui veulent rester libres à m’écouter et à me suivre. […] Vive la France libre dans l’honneur et dans l’indépendance! »

— Une citation de  Charles de Gaulle, extrait d'un discours de juin 1940

Pendant quatre ans, de Gaulle trace la voie de la résistance et de la restauration de l’indépendance de la France. En août 1944, on l’accueille en héros lors de la libération de Paris.

À la tête du gouvernement provisoire
De juin 1944 à janvier 1946, Charles de Gaulle préside le gouvernement provisoire de la République française. Cette coalition de gauche instaure plusieurs réformes importantes. Elle accorde le droit de vote aux femmes et met en place un système de sécurité sociale.

En 1946, de Gaulle démissionne en raison de son opposition à la nouvelle constitution, la Quatrième République. Il trouve que le pouvoir exécutif y est trop faible par rapport au pouvoir législatif. Selon lui, les querelles entre les partis politiques freineront la prise d’importantes décisions.

Le temps donnera raison à Charles de Gaulle puisque les gouvernements de la Quatrième République seront faibles et instables. En 1958, Charles de Gaulle revient au pouvoir. Il met alors en place la Cinquième République.