•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La vie d'Alexis le Trotteur racontée par Serge Gauthier

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Les exploits d’Alexis Lapointe, alias Alexis le Trotteur

La vie d'Alexis le Trotteur racontée par Serge Gauthier

Les exploits d’Alexis Lapointe, alias Alexis le Trotteur

Alexis Lapointe dit le Trotteur (1860-1924)
Alexis Lapointe dit le Trotteur (1860-1924)PHOTO : Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 13 janvier 2022

Coureur infatigable, Alexis le Trotteur a parcouru de longues distances sans jamais s'essouffler. Rapide comme l'éclair, il se mesurait régulièrement aux chevaux, aux chiens, aux voitures et aux trains. Serge Gauthier, président de la Société d'histoire de Charlevoix, raconte comment sa légende s'est imposée plus tard dans l'imaginaire populaire.

Alexis Lapointe est né à La Malbaie, dans Charlevoix, au Québec, en 1860, d’une famille importante dans la région. Peu intelligent, il a trouvé le moyen de se faire remarquer en faisant le cheval, à l’époque l’animal le plus noble et le plus exceptionnel. « Alexis, en jouant le cheval, a attiré l’attention de tout le monde, signale Serge Gauthier. Il imitait le cheval, il hennissait. »

Ironie du sort, Alexis le Trotteur est mort en 1924 à 64 ans, frappé par un train alors qu’il travaillait comme ouvrier près d’Alma. « Il n’a jamais couru devant le train », précise Serge Gauthier.

La naissance d’une légende

Lorsque l’ethnologue Marius Barbeau a publié en 1936 le livre Kingdom of Saguenay, destiné aux croisières du Saguenay pour des touristes anglophones, il a estimé que le personnage d’Alexis le Trotteur était attirant pour représenter cette région. À ce moment, Alexis le Trotteur est devenu très connu.

En 1966, l’étudiant en éducation physique Jean-Claude Larouche a fait exhumer la dépouille d’Alexis Lapointe et a publié un livre sur ses recherches. Serge Gauthier met en doute cette démarche, mais Jean-Claude Larouche a contribué au mythe d’Alexis le Trotteur.

Son squelette a été exposé au musée de la Pulperie de Saguenay pendant 40 ans, jusqu’à ce qu’il soit restitué à Charlevoix en 2009. Il a depuis été remis en terre.

Enfin, Serge Gauthier explique comment Alexis le Trotteur est aujourd’hui perçu comme un athlète important et une personne humble, mais qui a transcendé sa condition en devenant « un symbole d’une volonté d’affranchissement ».