•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'évolution du corps humain, avec André Bilodeau

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
L’évolution du corps humain, une transformation tout en beauté

L'évolution du corps humain, avec André Bilodeau

L’évolution du corps humain, une transformation tout en beauté

L'évolution du corps humain en six étapes, du primate à  l'humain d'aujourd'hui.
L'évolution du corps humainPHOTO : iStock / 00Mate00
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 16 septembre 2021

Grâce à l'amélioration des conditions de vie et de son alimentation, l'être humain est devenu plus grand et en bien meilleure forme qu'avant. André Bilodeau, médecin retraité, professeur agrégé de médecine familiale au Campus Outaouais de l'Université McGill et enseignant en histoire de la médecine, explique comment le corps a changé très rapidement au cours des siècles.

L’humain grandit vers la fin du Moyen Âge et le début de la Renaissance. Selon les collections d’uniformes militaires de pays européens, les hommes ont gagné presque 38 centimètres de hauteur en moyenne, entre la fin du 18et le 19e siècle. Ce gain est attribuable à la qualité de l’alimentation.

Une bien meilleure mine

Les mesures de santé publique mises en place vers la fin du 19e siècle ainsi que l’arrivée et l’amélioration des antibiotiques, de la chirurgie plastique et de l’orthopédie après la Deuxième Guerre mondiale sont également responsables de l’amélioration du corps.

« Les corps que nous avons aujourd’hui, souvent, on est capable de les comparer aux statues que les Grecs faisaient des dieux qu’ils avaient. »

—  André Bilodeau, médecin

Aujourd’hui, nous avons tendance à mourir beaucoup plus vieux, et notre rapport à la souffrance et à la mort a bien changé. « L’absence d’une souffrance quotidienne est probablement l’élément le plus marquant de notre changement du rapport avec notre corps et notre vie en général », explique André Bilodeau.

Le médecin raconte également comment la douleur faisait partie de l’expérience commune il y a encore 100 ans et rappelle que l’aide médicale à mourir, adoptée au Québec en 2014 et au Canada en 2016, a changé la donne.