•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'histoire du capitaine Joseph-Elzéar Bernier, avec Marjolaine St-Pierre

Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Joseph-Elzéar Bernier, le navigateur plus grand que nature

L'histoire du capitaine Joseph-Elzéar Bernier, avec Marjolaine St-Pierre

Joseph-Elzéar Bernier, le navigateur plus grand que nature

Dans un navire, le capitaine Joseph-Elzéar Bernier regarde vers l'extérieur. Devant lui, des volailles sont suspendues sur une broche.
Le capitaine Joseph-Elzéar Bernier en 1906PHOTO : Wikipedia
Maxime Coutié anime Aujourd'hui l'histoire.
Aujourd'hui l'histoirePublié le 8 septembre 2021

Aventurier, explorateur et navigateur, le capitaine Joseph-Elzéar Bernier s'est consacré corps et âme à sa vocation. On dit de lui qu'il était le plus grand explorateur canadien. Marjolaine Saint-Pierre, biographe et auteure, nous raconte comment il a assuré une présence marquante du Canada dans le Grand Nord.

Joseph-Elzéar Bernier est né en 1852, à L’Islet, au Québec. Dès ses 3 ans, il a commencé à suivre son père en mer. À 17 ans, il est devenu capitaine au long cours. « C’était exceptionnel, explique Marjolaine Saint-Pierre. Il était tellement bien formé, tellement sérieux. […] Il pouvait s’imposer par ses connaissances, par son sérieux et par sa force physique. »

Joseph-Elzéar Bernier a réalisé 250 traversées de l’Atlantique, à la grande époque de marine marchande à voile, pendant 25 ans. Il a alors mis de côté sa carrière de marin pour devenir gouverneur de la prison de Québec : « Il voyait bien que les bateaux à vapeur prenaient la mer et remplaçaient les grands voiliers de son époque », raconte Marjolaine Saint-Pierre. Joseph-Elzéar Bernier a exercé ce poste politique pendant trois ans. C’est durant cette période qu’il s'est mis à rêver d'explorer le pôle Nord.

Il a acheté un navire allemand qui avait exploré l’Antarctique et l'a fait recouvrir d’une structure métallique. En 1909, à l’île Melville, il a installé une plaque commémorative confirmant la mainmise du Canada sur toutes les îles arctiques. En tout, Joseph-Elzéar Bernier a fait 11 expéditions dans le Grand Nord et développé de très profondes relations avec les Inuits.

« Pendant toutes ces expéditions, il n’a pas perdu un homme. »

—  Marjolaine Saint-Pierre, biographe et auteure

Au cours de cet entretien, Marjolaine Saint-Pierre explique comment l'ancien premier ministre Stephen Harper a mis de l’avant les découvertes de Joseph-Elzéar Bernier afin de prouver au reste du monde que le Grand Nord appartient bien au Canada.