•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Aujourd'hui l'histoire, ICI Première.
Aujourd'hui l'histoire, ICI Première.
Marcel Ouimet, voix canadienne-française de la 2e Guerre mondiale

Le parcours de Marcel Ouimet raconté par Aimé-Jules Bizimana

Marcel Ouimet, voix canadienne-française de la 2e Guerre mondiale

Publié le 16 juin 2021
Sur une butte sur le front italien, le correspondant de guerre Marcel Ouimet, portant un casque militaire, enregistre un reportage un micro à la main.
Marcel Ouimet (1915-1985)PHOTO : Radio-Canada

Il a été l'un des rares correspondants francophones à assister à la campagne d'Italie de 1943, au débarquement en Normandie, en 1944, ainsi qu'à la capitulation des nazis, en 1945. Les 200 reportages de guerre produits au cours de ses 18 mois au front lui ont valu une reconnaissance internationale. Aimé-Jules Bizimana, chercheur, parle à Jacques Beauchamp du rôle crucial de Marcel Ouimet auprès de la population canadienne-française.

Marcel Ouimet naît à Montréal en 1915 et fait ses études à Ottawa. Il fait ses premiers pas comme journaliste au journal Le Droit avant d’aller terminer sa formation à Paris.

Dans l’œil de la tempête

Entré à Radio-Canada en 1939 en tant qu’annonceur bilingue, il se retrouve rapidement à la tête du service d’information du réseau français.

Son travail de correspondant de guerre commence à l’automne 1943, lorsqu’il s’envole vers l’Europe avec deux techniciens.

Depuis un camion, ces derniers captent les bruits d’explosion et de balles qui sifflent qui rendent ses reportages si enlevants.

« Dans le grondement des canons, Marcel Ouimet n’oublie pas lui-même qu’il souffre dans une guerre terrible. […] Ses reportages traduisent les sentiments des soldats au front, loin de leur famille, mais aussi les aspirations et les espoirs des civils. »

—  Aimé-Jules Bizimana, chercheur
Le reporter de guerre Marcel Ouimet

Le reporter de guerre Marcel Ouimet

Radio-Canada

Partout où ça compte

Malgré une blessure en Italie, Marcel Ouimet est du débarquement en Normandie, aux côtés des soldats du Régiment de la Chaudière. Alors que ces derniers tiennent leurs armes à bout de bras en sautant des bateaux, lui tient sa machine à écrire.

À Bayeux, à Caen, puis à Paris, il assiste à la joie de la Libération, à ces chœurs qui entonnent spontanément la Marseillaise.

Au cours de cette émission, Aimé-Jules Bizimana raconte également ce que Marcel Ouimet est devenu au retour de la guerre.