•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Aujourd'hui l'histoire, ICI Première.
Aujourd'hui l'histoire, ICI Première.
La grâce et la rigueur de Christian Dior

La vie et l'oeuvre de Christian Dior, avec Stéphane Leduc

La grâce et la rigueur de Christian Dior

Publié le 21 janvier 2021
Le concepteur de mode Christian Dior avec deux mannequins portant ses créations.
Christian Dior en 1949PHOTO : Getty Images / Keystone

En seulement une décennie, il a révolutionné la mode et construit un empire grâce à des créations opulentes et féminines qui rompaient avec l'austérité des temps de guerre. Homme d'affaires astucieux, il a su s'allier aux vedettes d'Hollywood et imposer son nom partout dans le monde. Stéphane Le Duc, journaliste mode, raconte à Jacques Beauchamp comment les fleurs et les souvenirs d'enfance sont devenus les sources d'inspiration de Christian Dior.

Une mannequin porte une robe de Christian Dior en août 1953.

Nouvelle robe de Christian Dior présentée en 1953

Getty Images / Keystone

Christian Dior naît en 1905 dans une grande famille bourgeoise et passe son enfance à la campagne. Sa mère lui instille l’amour du beau et des fleurs.

Arrivé à Paris au début des années 1920, il découvre l’art, fréquente Jean Cocteau et Marc Jacobs. Il interrompt des études en sciences politiques et ouvre, en 1928, une première galerie d’art. Il y vend les œuvres d’artistes émergents comme Picasso, Matisse et Dali, mais doit fermer par manque de revenus.

Incité par un ami à faire du dessin de mode, il vend de premiers croquis au journal Figaro, puis au couturier Robert Piguet. Au service de ce dernier, il passe du dessin à la conception de vêtements. Puis, il travaille un temps pour le couturier Lucien Lelong.

Anatomie d’un style nouveau

En 1946, Christian Dior fonde sa propre maison avec Marcel Boussac. Le 12 février 1947, il présente sa première collection, Corolle, surnommée new look en raison de ses formes arrondies.

« C’est une science plus que de l’art. Quand il explique [son travail], on a l’impression presque d’un ingénieur qui nous parle de la structure, des matériaux qui sont utilisés… C’est un cours d’architecture, pratiquement. »

—  Stéphane Le Duc
Des employés s'affairent autour du couturier Christian Dior en 1956.

Christian Dior et son équipe en 1956

afp via getty images / STAFF

Mannequin portant une création de Christian Dior en 1956.

Nouvelle robe de Christian Dior en 1956

Getty Images / Hulton Archive

Homme du monde

Comme son travail suscite de l’intérêt aux États-Unis, il créé une division à New York. Par un système de licences et de reproductions, ses vêtements sont vendus à moindre coût par divers détaillants. Au cinéma, Marlene Dietrich, Rita Hayworth, Ava Gardner, Marilyn Monroe et Lauren Bacall le portent.

Avec d’autres antennes à Montréal et à Londres, Christian Dior devient vite une multinationale. Le couturier devient par ailleurs le premier concepteur de mode à être invité à prononcer un discours à la Sorbonne.

Au cours de cette émission, Stéphane Le Duc explique également comment l’entreprise Christian Dior a survécu à la mort subite de son fondateur en 1957, à 52 ans.