•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Au coeur du monde ICI Première.
Au coeur du monde ICI Première.
Au coeur du monde

Audio fil du vendredi 26 octobre 2018

Résumé

  • 15 heures 30 minutes

    Tour de table d'ouverture

  • 15 heures 35 minutes

    La microbrasserie Le Naufrageur nous reçoit!

  • 15 heures 44 minutes

    La Baie-des-Chaleurs politique

  • 16 heures

    Tour de table des collaborateurs

  • 16 heures 10 minutes

    Histoire de la Baie-des-Chaleurs et la présence des communautés anglophones

    Maude Rivard s'entretient avec Dave Felker et Wendy Dawson

    Bilinguisme nécessaire pour les anglophones de la Baie-des-Chaleurs?

    Même s'ils admettent que plusieurs unilingues anglophones de la Baie-des-Chaleurs vivent très bien dans leur milieu, des parents anglophones croient que leurs enfants devraient apprendre le français à l'école. Ils estiment que le bilinguisme leur ouvrirait davantage de portes.
  • 16 heures 31 minutes

    Les nouvelles avec Sylvie Aubut

  • 16 heures 40 minutes

    Chronique Baie-des-Chaleurs avec Isabelle Larose

    Montage de photos avec des visages et un aperçu de la microbrasserie

    Les microbrasseries, des espaces de socialisation incontournables

    À l'instar des autres microbrasseries de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, le Naufrageur est devenu un joueur-clé dans l'attraction, l'intégration et la rétention des nouveaux arrivants. Espace d'échanges et de rencontres, le lieu contribue à renforcer le tissu social de la région.
  • 16 heures 49 minutes

    Matapédia-Les Plateaux :  un secteur qui se prend en main

  • 17 heures 10 minutes

    Tour de table de 2e heure

  • 17 heures 15 minutes

    Le plein air, un outil de développement économique

  • 17 heures 31 minutes

    Les nouvelles avec Sylvie Aubut

  • 17 heures 41 minutes

    Les communautés micmaques

    Elles sont assises devant des micros.

    Être Micmac en Gaspésie en 2018

    Un vent de changement semble souffler sur les communautés micmaques de la Gaspésie. S'il reste encore du travail à faire, la multiplication des initiatives économiques et culturelles permet aux Micmacs de se réapproprier leur territoire et leur identité.