•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Panel  :  à quoi pourrait ressembler l'Ontario français en 25 ans ?

À échelle humaine, ICI Première.
Rattrapage du 25 septembre 2021 : Journée des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens

Panel  :  à quoi pourrait ressembler l'Ontario français en 25 ans ?

Panel : l'avenir des Franco-Ontariens vu avec humour et sagesse

Panier de basketball dont le panneau est aux couleurs du drapeau franco-ontarien.
La cour de l'école élémentaire St-Joseph à Sudbury. PHOTO : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau
À échelle humaine, ICI Première.
À échelle humainePublié le 25 septembre 2021

En ce 25 septembre, l'équipe d'À échelle humaine a voulu rêver à l'avenir des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens.

Pour ce faire, elle a demandé à l’humoriste et membre de la troupe Improtéine Martin Laporte quels étaient ses souhaits pour l’Ontario français.

Ensuite, les panélistes Marie Lebel, historienne et professeur au programme interdisciplinaire de l’Université de Hearst, et Ethel Côté, fondatrice de mécènESS et professeure associée au programme d’économie et innovation sociale de l’Université de l’Ontario français, commentent les idées de Martin.

L’objectif : avoir une meilleure idée de ce à quoi pourrait ressembler l’Ontario français dans 25 ans, soit un 25 septembre 2046.

Les souhaits de Martin Laporte pour l'Ontario français

  • Une première ministre du Canada vraiment franco-ontarienne
  • Que l’on célèbre le 100 000e diplômé de l’Université de l’Ontario français
  • Une école nommée en l'honneur du groupe les Rats d’Swompe
  • Que les curds de St-Albert fasse partie du prochain Guide alimentaire canadien
  • Que la Nuit sur l’étang redevienne une nuit blanche