•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une année difficile présenté à Toronto puis à Sudbury

Un groupe de personnes heureuses avec les bras en l'air en souriant et en criant.
La comédie satirique « Une année difficile » traite notamment de surconsommation et d'écoanxiété. PHOTO : Gracieuseté : TIFF
Publié le 17 septembre 2023

Une année difficile des co-scénaristes et co-réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache, à qui l'on doit Les Intouchables, a été présenté en première internationale au Festival international du film de Toronto (TIFF).

L'un des seuls films à traiter d'écologie au Festival international du film de Toronto, Une année difficle raconte l'histoire d'Albert et Bruno, surendettés, qui infiltrent un groupe de militants écologiques. Plus attirés par la bière gratuite que par les convictions, ils vont peu à peu s'intégrer au mouvement.

Cette comédie satirique réunit à l'écran Pio Marmaï, Noémie Merlant, Mathieu Amalric et Jonathan Cohen.

Le film met en scène de vrais militants écologistes qui ont fait partie de l'élaboration du scénario. Il traite d'enjeux sociaux tels que la surconsommation et l'écoanxiété.

« Il est évident que je sors de ce travail chamboulé. Je ne suis pas parfait mais je m'interroge sur cet effondrement. »

— Une citation de  Pio Marmaï, acteur

« On tend un miroir aux gens, en fait à nous-même. [...] Moi quand j'étais jeune, il fallait que j'aie tout, car j'avais l'impression que je serais plus heureux. J'ai la sensation que c'est en train de changer, maintenant. »

— Une citation de  Olivier Nakache, réalisateur

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser