•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le projet The Line, ville du futur utopiste en Arabie Saoudite

À échelle humaine, ICI Première.
Rattrapage du samedi 6 août 2022

Le projet The Line, ville du futur utopiste en Arabie Saoudite

Une ville futuriste proposée en Arabie Saoudite

Une illustration-concept d'un gratte-ciel en verre sur le bord de la mer dans le désert.
The Line, un projet de ville futuriste proposé dans le désert de l'Arabie SaouditePHOTO : NEOM
À échelle humaine, ICI Première.
À échelle humainePublié le 6 août 2022

Un architecte offre son regard sur un imposant projet de construction en Arabie Saoudite.

Parmi les nombreux projets du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, on retrouve The Line, un ambitieux projet architectural qui verrait s’ériger dans le désert une ville contenue en un seul édifice.

Ça peut sembler directement tiré d’une histoire de science-fiction; un « gratte-ciel horizontal » de 170 km, avec 200 m de largeur et une hauteur de 500 m, en plein milieu du désert de la péninsule arabique. On y propose un environnement sans voiture, utilisant de l’énergie renouvelable, avec des quartiers et des services aménagés verticalement, abritant jusqu’à 9 millions d’habitants.

Selon l’architecte Jean-Philippe Saucier, de l’école d’architecture McEwen de l’Université Laurentienne, le projet n’est pas irréaliste du point de vue technique. Par contre, le projet soulève énormément de questions, notamment à savoir si c’est une bonne idée de construire à neuf dans le désert.

Même s’il applaudit la volonté de créer une ville sans voiture et d’utiliser exclusivement de l’énergie renouvelable, il émet des doutes sur le fonctionnement d'un tel système et sur les raisons qui poussent les promoteurs du projet à ignorer plusieurs principes de base du développement durable et même de l’architecture au sens plus général.