•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

À échelle humaine, Ici première.

L'épidémie des suicides chez les jeunes Autochtones racontée en français

Publié le 8 mai 2021
Portrait de Catherine Ego
Catherine EgoPHOTO : Avec l'autorisation de Catherine Ego

Dans son livre, All Our Relations, Finding The Path Forward, la journaliste anishinaabe Tanya Talaga revient sur d'importants problèmes que vivent les peuples autochtones de partout sur la planète.

Paru en 2018, l'ouvrage revient sur une série de conférences qui ont traité de l’épidémie de suicides chez les jeunes Autochtones; un problème qu’on a pu observer non seulement au Canada, mais aussi chez les peuples autochtones d’autres pays tels la Norvège, l’Australie, le Brésil et les États-Unis.

Elle cherche ce qui est de commun à l’expérience autochtone dans le monde entier. En se demandant ce que tous ces peuples-là ont de commun, on peut peut-être aussi trouver des solutions communes, avance la traductrice et diplômée en études autochtones, Catherine Ego.

Cette dernière signe une traduction de ce livre de Tanya Talaga, parue dans les dernières semaines et intitulée Renouer avec la Terre et tout ce qui nous unit. Elle raconte que ce livre l'a habitée au fil de son minutieux travail de traduction.

« La question de base c’est vraiment : pourquoi nos enfants se tuent-ils? C’est une question qui est bouleversante, on ne peut pas lire cette question et passer à autre chose. »

—  Catherine Ego, traductrice du livre « Renouer avec la Terre et tout ce qui nous unit »

C’est un livre qui m’a beaucoup marquée parce qu’on les rencontre ces jeunes-là et puis les gens qui les aimaient : leurs frères, leurs sœurs, leurs amis, leurs parents. Ça ne laisse pas indifférent, explique Mme Ego.

Ce qui ne laisse pas indifférent non plus c’est que certains des problèmes dont elle parle sont là depuis très longtemps et n'ont pas avancé d’un iota, même depuis la publication de ce livre-là et ça ne s’explique pas.

Certains critiques ont soutenu que ce livre de Tanya Talaga et son précédent ouvrage, Seven Fallen Feathers (2017), devraient faire partie des livres obligatoires en l’histoire canadienne. Catherine Ego est du même avis.

Un livre comme ça, je pense, peut changer les choses. Ce sont des gens qui ont donné plusieurs années de leur vie à ça. Alors moi, en tant que traductrice, je dois rendre justice à ça, avance-t-elle.

Renouer avec la Terre et tout ce qui nous unit de Tanya Talaga, traduit par Catherine Ego, est paru aux éditions XYZ le 28 avril dernier.

Page couverture du livre « Renouer avec la Terre et tout ce qui nous unit pour trouver notre voie »

La couverture du livre de Tanya Talaga, traduit par Catherine Ego

Éditions XYZ