•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le couscous : la coopération internationale jusque dans notre assiette

Publié le 19 décembre 2020
Un gros plan d'une assiette de couscous avec divers légumes et de la menthe.
Couscous | ©iStockphotoPHOTO : iStock / Couscous | ©iStockphoto

Le couscous, ce plat emblématique de la cuisine maghrébine, est officiellement entré au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, mercredi dernier, grâce à la candidature conjointe de quatre pays d'Afrique du Nord, soit l'Algérie, la Mauritanie, le Maroc et la Tunisie.

Depuis septembre dernier, Lamiae Zaidan et son mari ont mis sur pied une épicerie virtuelle spécialisée en cuisine marocaine, Hanouty, et c'est d'ailleurs avec le couscous que tout a commencé.

« Quand je le prépare, je pense souvent à la famille, je pense souvent à ma mère. Ici, au Canada, quand je le prépare, je le prends toujours en photo. On l'envoie à la famille : "Regardez, on a fait du couscous!" C'est une façon de célébrer notre patrimoine, notre culture. »

—  Lamiae Zaidan

Pour elle, c'est une grande joie et une fierté que le couscous, qui représente une partie de leur identité, ait été reconnu mondialement plus tôt cette semaine. C'est d'ailleurs un plat qui ne se mange pas seul, explique-t-elle, c'est un symbole de réunion.