•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Peut-on cesser de vieillir grâce à la science?

Un homme âgé au style hipster cool saute de joie dans un décor jaune.
Vieillir mieux et plus en santé grâce à la science.PHOTO : getty images/istockphoto / Deagreez
À échelle humaine, Ici première.
À échelle humainePublié le 28 mars 2021

L'amélioration des conditions de vie au fil des ans, mais également les développements technologiques nous rendent la vie plus facile dans bien des domaines, dont les communications, l'accessibilité, les transports, et bien entendu la médecine, qui nous permet de prolonger considérablement l'espérance de vie.

Selon des expertes et experts de NeuroTechX, un organisme montréalais à but non lucratif qui a pour mission de faciliter l’avancement de la neurotechnologie, des recherches récentes sur la génétique pourraient bientôt permettre d’allonger de beaucoup l’espérance de vie. Par exemple, les recherches scientifiques pourraient aider à ralentir la progression de la vieillesse à partir de l’âge de 40 ans, en augmentant le système de réparation des cellules du corps humain par exemple.

« À l’époque de Jésus, par exemple, l’espérance de vie était de 27 ans. En 1800, elle était de 35 ans. Le 20e siècle a vu un boom, et l’espérance de vie a dépassé 80 ans, ce qui est plutôt remarquable. »

—  Justin Baillargeon, chroniqueur techno

Mais si l’idée de devenir presque immortel semble attirante pour plusieurs, cela demeure un sujet qui soulève bien des questions, voire des inquiétudes.

Évidemment, je doute très fortement que l’on soit capable de rajeunir, mais le fait de ralentir le vieillissement, ça me semble être une avenue tout à fait plausible , suppose Justin Baillargeon, chroniqueur techno à l’émission À échelle humaine sur ICI Ontario.