•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une première Cyclovia à Sherbrooke

L'animateur de l'émission matinale Par ici l'info, Mathieu Beaumont.
Rattrapage du jeudi 18 août 2022

Une première Cyclovia à Sherbrooke

Une première Cyclovia à Sherbrooke

Une personne circule à vélo aux abords du Lac des Nations à Sherbrooke.
Faire du vélo est une activité populaire, surtout l’été, que ce soit pour le plaisir ou pour se déplacer de manière écologique. (image d'illustration)PHOTO : Radio-Canada / Émilie Richard
L'animateur de l'émission matinale Par ici l'info, Mathieu Beaumont.
Par ici l'infoPublié le 18 août 2022

Pour favoriser le transport actif, Sherbrooke sera le théâtre d'une première Cyclovia le dimanche 18 septembre. La rue King Ouest sera en partie fermée aux automobiles pour laisser la place aux cyclistes et aux autresusagers du transport actif.

C’est un partenariat avec la Fête du vélo de Sherbrooke qui permet la tenue de cet événement.

La Cyclovia, c’est une étape qu’on voyait, un projet qui devait venir à Sherbrooke étant donné que c’est un mouvement qui est déjà très répandu dans plusieurs villes. On sentait que c’était la continuité logique de la Fête du vélo, explique le porte-parole de la Fête du vélo de Sherbrooke, Rémi Tavon­.

Le but d’une Cyclovia est de favoriser le transport actif, de manière divertissante avec des activités thématiques, tout en faisant la promotion des commerces, selon Rémi Tavon. On aimerait beaucoup que les familles et la jeunesse puissent en profiter, et du même coup, en faire profiter les commerces de proximité, qui pâtissent un peu depuis la pandémie.

Puisque la rue King Ouest sera fermée entre les rues Jacques-Cartier et Belvédère, les automobilistes qui souhaitent se déplacer devront faire un détour. Mais le jeu en vaut la chandelle, selon Rémi Tavon.

Étant donné que c’est un dimanche, les gens qui se déplacent pour aller au boulot sont moins nombreux. Les impacts positifs sont énormes par rapport à ce que ça entraîne comme désagrément pour les automobilistes, assure le porte-parole de la Fête du vélo de Sherbrooke.

Une campagne de sociofinancement a été lancée pour la Cyclovia. Rémi Tavon explique notamment que les besoins sont grands, par exemple pour mettre sur pied une organisation qui en ferait un événement récurrent.