•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le nom Cantons-de-l'Est plus efficace comme attrait que celui d'Estrie

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du lundi 24 janvier 2022

Le nom Cantons-de-l'Est plus efficace comme attrait que celui d'Estrie

Estrie ou Cantons-de-l'Est?

Vue du sommet de la montagne en hiver avec au loin, le lac Memphrémagog.
Mont Owl's HeadPHOTO : Tourisme Cantons-de-l'Est
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 24 janvier 2022

L'organisme Vision Attractivité a dévoilé les résultats d'une étude menée en 2019 auprès de plus de 1100 répondants afin de déterminer lequel des noms Estrie ou Cantons-de-l'Est était le plus efficace pour attirer des personnes chez nous. Conclusion : Cantons-de-l'Est reflète mieux le style de vie et la qualité de vie pour les résidents et les Québécois hors région.

« On a voulu avoir le son de cloche tant des résidents ici, qui sont super importants, que des gens qui sont à l’extérieur de la région que l’on cherche à attirer », explique la directrice générale de Vision Attractivité, Vanessa Cournoyer-Cyr. Elle souligne que le but était de trouver le terme qui fait la fierté des résidents de la région, mais aussi de ceux qui pourraient être intéressés venir s'y établir.

« Les Cantons-de-l'Est, ça évoque la qualité de vie [...] C'est ce qu'ils remarquent alors qu'Estrie est plus administratif, plus froid. »

— Une citation de  Vanessa Cournoyer-Cyr, directrice générale de Vision Attractivité

Elle admet que les deux noms ont des avantages et des inconvénients, mais que dans un discours d'attractivité, « c'est une décision de coeur, pas seulement une décision de tête ».

Nécessairement, il faut faire appel à l’émotion, il faut faire rêver pour faire en sorte que la personne soit capable de se projeter, de s’imaginer. Pour nous, le terme Cantons-de-l’Est est plus efficace pour faire cette démonstration-là, souligne-t-elle.

Le gouvernement du Québec a d’ailleurs lancé des consultations sur le changement de nom de la région de l’Estrie à la suite de l’annexion des MRC de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi. Les citoyens ont jusqu’au 4 février pour soumettre une communication écrite à la Commission municipale du Québec.