•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Avenir de l'urgence de Val-des-Sources :  Philippe Pagé, maire de St-Camille

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 21 janvier 2022

Avenir de l'urgence de Val-des-Sources :  Philippe Pagé, maire de St-Camille

Avenir de l'urgence de Val-des-Sources : les élus en quête de réponses

Un bâtiment, un drapeau du Québec et une enseigne en premier plan où il est indiqué, « Hôpital, CLSC et Centre d'hébergement d'Asbestos ».
L'unité de médecine de l'hôpital, du CLSC et du Centre d'hébergement de Val-des-Sources est fermée jusqu’en septembre.PHOTO : Radio-Canada / Philippe Grenier
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 21 janvier 2022

Les élus de la MRC des Sources déplorent que le CIUSSS de l'Estrie-CHUS tarde à leur dresser un portrait de la situaiton de l'hôpital de Val-des-Sources, alors que la région a atteint un quatrième pallier de délestage.

Le maire de Saint-Camille, Philippe Pagé, souligne que la rencontre qui était prévue a été annulée à la dernière minute, puis reportée au 28 janvier.

On a une unité de soins de courte durée qui est fermée depuis déjà le mois de septembre, on a eu des inquiétudes par rapport au délestage et à l'urgence, rappelle M. Pagé. Les élus souhaitent également obtenir un portrait des besoins en ressources humaines dans l'établissement.

Alors que des intervenants du milieu communautaire et les élus croyaient avoir l'heure juste dès cette semaine, ils devront finalement patienter avant d'avoir des réponses. Le maire Philippe Pagé déplore surtout que l'annulation a été faites à la dernière minute.

« On l'a su la veille. On nous a dit que la pandémie les rendait trop occupés, pour nous parler de la pandémie, finalement. »

— Une citation de  Philippe Pagé, maire de Saint-Camille

On espère que la semaine prochaine quand ils vont nous rencontrer, la pandémie va le permettre, parce qu'elle nous occupe nous aussi cette pandémie, affirme Philippe Pagé.

Le maire de Saint-Camille affirme que la communauté s'inquiète de potentielles ruptures de services et souhaite que le bilan soit dressé rapidement.