•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Tendances de l'industrie automobile en 2021

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du lundi 27 décembre 2021

Tendances de l'industrie automobile en 2021

Tendances de l'industrie automobile en 2021

Des voitures stationnées chez un concessionnaire.
En 2020-2021, à peine 3 % des achats étaient des véhicules entièrement électriques ou hybrides branchables au Canada.PHOTO : Associated Press / Jeff Roberson
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 27 décembre 2021

Les véhicules utilitaires sport gagnent en popularité en ce moment, surtout à Sherbrooke, où le Toyota RAV4 est le véhicule le plus recherché de l'année, selon le directeur de marque chez Auto Hebdo, Benoît Béland.

Selon lui, la popularité de ce genre de véhicule s’explique par quelques critères. C’est vraiment le confort, l’espace, l’assise, on est assis beaucoup plus haut.

Le Véhicule utilitaire sportde Toyota est suivi au palmarès des véhicules les plus recherchés à Sherbrooke par le Ford F150, la Mustang du même constructeur, ainsi que la Honda Civic et la Mazda 3.

Sur le plan provincial, c’est la Porsche 911 qui détrône la Honda Civic, qui était la voiture la plus recherchée au Québec lors des quatre dernières années. C’est la première fois qu’on voit quelque chose comme ça, a souligné Benoît Béland, les québécois ont le goût de rêver, explique-t-il. Il souligne aussi que ce palmarès est bien celui des véhicules les plus recherchés et non les plus achetés.

Concernant les véhicules électriques, Benoît Béland constate une hausse de 23% de la demande. Il considère toutefois que le marché est encore mince, mais gagne en popularité.

Une pénurie mondiale

L’année 2021 a été marquée par une pénurie de puces électroniques, qui a fait fluctuer les prix du marché automobile, même d’occasion. Le directeur de marque chez Auto Hebdo, Benoît Béland, pense que la situation va se résorber en milieu d’année 2022.

« La fabrication de ces fameuses micro-puces s’est accélérée et approche le niveau normal en ce moment, donc le temps que la chaîne d’approvisionnement mondiale se rééquipe, ça va nous emmener avec des cours de concessionnaires et la disponibilité des véhicules vers le milieu d’année prochaine. »

— Une citation de  Benoît Béland, directeur de marque, Auto Hebdo.