•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les couleurs automnales :  Danie Béliveau, Tourisme Cantons-de-l'Est

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 24 septembre 2021

Les couleurs automnales :  Danie Béliveau, Tourisme Cantons-de-l'Est

Les 30 sites de l'Estrie les plus hauts en couleur

Vue sur le mont Orford.
La Flambée des couleurs au Mont-Orford se poursuit jusqu'au 17 octobre 2021.PHOTO : Radio-Canada / John Naïs
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 24 septembre 2021

Tourisme Cantons-de-l'Est a répertorié, sur son site web, les 30 meilleurs endroits où admirer les couleurs cet automne.

On y retrouve les incontournables remontées mécaniques des stations de ski de la région, en passant par des activités trépidantes pour les plus aventureux, en plus de sentiers méconnus.

Il y a les parcs nationaux qui ont des sentiers très intéressants, comme le parc national de Frontenac et le massif de Winslow. Intéressant parce que c'est 10 kilomètres, ce n'est pas si long que ça. Ça nous promène dans les feuillus. Donc, il y a un mélange de couleurs entre les verts, les rouges et les ocres, rappelle la porte-parole de Tourisme Cantons-de-l'Est, Danie Béliveau.

Il est aussi possible de jumeler la beauté des couleurs à la découverte d'autres activités. Par exemple, on peut tenter l'expérience de yoga en montagne à Owl's Head, la tyrolienne de 1,4 km du mont Sutton ou encore le trampo-bungee à Bromont.

On trouve aussi, sur le site, l'évolution des couleurs. Si vous voulez voir où elles sont le plus avancées, parce que, dans notre région, ça commence en général plus du côté de Mégantic et ça monte tranquillement. Alors, vous pouvez peut-être faire une fin de semaine à Lac-Mégantic et une fin de semaine plus proche de Sherbrooke, ajoute-t-elle.

Peu importe où vous allez, apportez votre glacière parce que vous risquez de rencontrer des producteurs, des fromagers ou des microbrasseries, conclut Danie Béliveau.