•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La production de noisettes en Estrie :  Ariane Aubert-Bonn, productrice

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du mardi 14 septembre 2021

La production de noisettes en Estrie :  Ariane Aubert-Bonn, productrice

La saison des noisettes bat son plein à Cookshire-Eaton

Des mains tiennent une poignée de noisettes.
La saison des noisettes bat son plein en automne.PHOTO : AFP / Maggie MacPherson
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 14 septembre 2021

Si plus d'une centaine de producteurs cultivent les noisettes au Québec, moins d'une dizaine en sont rendus à l'étape de la récolte. L'entreprise La fée Noisette, de Cookshire-Eaton, fait partie de ceux qui ont des arbustes de plus de sept ans, qui livrent enfin la marchandise. cultive une quinzaine de types de noisettes à Cookshire-Eaton. Au Québec, il s'agit d'une production émergente. On compte maintenant une centaine de producteurs de noisettes, mais moins d'une dizaine peuvent en faire la récolte puisqu'il faut attendre sept ans pour que la production soit mature.

La culture de noisettes est une production émergente au Québec. Les propriétaires de La fée Noisette, pour leur part, n'ont pas eu à attendre si longtemps : ils ont acheté une ferme sur laquelle il était déjà possible de faire la récolte de cette noix.

Chez nous, il y a une histoire de famille reliée avec les noisettes. Mes grands-parents, qui habitaient en Europe, eux aussi, cultivaient les noisettes. Donc, quand on a vu qu'il y avait une production à vendre, ça nous a tout de suite interpellés, explique Ariane Aubert-Bonn, propriétaire de La fée Noisette.

La noisette de Cookshire-Eaton a un goût similaire à la noisette européenne, mais c'est surtout à la forme qu'il est possible de faire la distinction.

Il faut des variétés adaptées à notre climat, qui est un peu plus froid que le climat européen ou le climat turc, où on retrouve de grosses productions de noisettes. Ici, on a des variétés hybrides, donc croisées entre des variétés européennes et américaines.

Mais comment manger la noisette? Je suggère de la manger en saison automnale. Une fois que le fruit est cueilli, on le retire de son enveloppe. On peut la manger fraîche. La noisette fraîche en saison, comme ces temps-ci de l'année, elle est différente de la noisette qu'on trouve à l'épicerie. Elle va avoir une texture juteuse et croquante en même temps, un peu la même texture que la carotte crue.

Il est aussi possible de la conserver pour la cuisiner au cours de l'année, mais elle doit être séchée au préalable.

La fée Noisette aimerait offrir la possibilité d'en faire l'autocueillette, mais pour l'instant, sa production est trop petite.