•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chaleur accablante et santé mentale :  Dr Mélissa Généreux

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du lundi 23 août 2021

Chaleur accablante et santé mentale :  Dr Mélissa Généreux

La canicule et ses effets sur la santé mentale

Un ventilateur qui oscille dans les corridors d’un centre hospitalier à Montréal.
Un ventilateur qui oscille dans les corridors d’un centre hospitalier à Montréal. PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 23 août 2021

Les aînés et les enfants sont particulièrement visés par les mises en garde liées à la chaleur accablante. Cependant, les personnes atteintes de troubles de santé mentale sont généralement les premières victimes des vagues de chaleur, constate la professeure à la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke, Dre Mélissa Généreux.

Je vous dirais qu’on a commencé à s’en rendre compte de plus en plus lors des grandes vagues de chaleur que l’on a connues en Estrie et ailleurs au Québec. Lorsqu’on faisait le bilan des différents décès associés à la chaleur, on s’est rendu compte qu’on avait beaucoup de personnes atteintes d’un trouble de santé mentale, plus particulièrement la schizophrénie. C’était surreprésenté parmi les personnes décédées,si l’on se fie à la proportion de gens qui sont atteints de ce trouble-là dans la population, souligne-t-elle en entrevue à Par ici l’info.

Dre Généreux, qui est aussi coordonnatrice santé pour Ouranos, craint que la multiplication des épisodes de chaleur accablante vienne accentuer les inégalités sociales.

Ce que je trouve particulièrement injuste, c’est que ces écarts sociaux sont déjà bien présents, mais devant les changements climatiques et les vagues de chaleur qui s’annoncent pour devenir de plus en plus fréquentes et intenses, ce sont ces mêmes personnes qui vont en souffrir davantage et ça va creuser les inégalités sociales, ajoute-t-elle.