•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La nouvelle oeuvre de l'artiste-sculpteur Matthieu Binette

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 23 juillet 2020

La nouvelle oeuvre de l'artiste-sculpteur Matthieu Binette

Une nouvelle oeuvre pour l'artiste-sculpteur Matthieu Binette

Une sculpture.
La nouvelle oeuvre du sculpteur Matthieu Binette a été installée, cette semaine, devant le complexe Humano de SherbrookePHOTO : Capture d’écran - Facebook
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 23 juillet 2020

Une nouvelle oeuvre d'art a été installée devant l'édifice en construction Humano, le long de la rivière Magog, à Sherbrooke.

Si l'immeuble à logements est toujours en construction, la sculpture de bronze de Matthieu Binette trône déjà devant l'entrée principale.

L'artiste explique que les promoteurs immobiliers sont généralement intéressés à l'idée d'intégrer de l'art à leurs projets.

Il y a quand même une grande ouverture de la part des entrepreneurs. Moi, je vais directement vers eux. (...) Ils n’ont pas l’obligation. Ils ont un souci que leurs bâtiments soit beaux et que rehausser cela à l’extérieur avec une oeuvre d’art, mentionne-t-il.

Durant le confinement, Mathieu Binette a également prêté quelques-unes de ses sculptures au restaurant Auguste, sur la rue Wellington à Sherbrooke, pour qu'elles servent d'éléments de distanciation physique.

Effets à retardement

Le milieu culturel étant presque à l’arrêt complet depuis le mois de mars, le sculpteur estime que l’effet de cette pause se fera sentir plus tard cette année dans son secteur. Les oeuvres en chantier actuellement ont été contractées plusieurs mois auparavant.

En arts visuels, il y a une production à faire, tu dois la mettre sur le marché et il faut qu’elle se vende. Quand elle est vendue, ça peut prendre deux mois avant de recevoir l’argent. C’est un processus qui peut prendre jusqu’à six mois, rappelle l’artiste.

La sculpture peut être vue sur la rue Tracy, près du parc Jacques-Cartier.

À lire aussi : Une œuvre d'envergure installée devant la basilique-cathédrale de Sherbrooke