•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Citoyens de Magog sondés sur les changements climatiques

Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 23 juillet 2020

Citoyens de Magog sondés sur les changements climatiques

Magog élabore un plan d'adaptation aux changements climatiques

Un maître nageur surveille la plage de Magog.
La capacité maximale sur la plage de Magog est de 100 personnes.PHOTO : Radio-Canada / Marion Bérubé
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 23 juillet 2020

Les citoyens de Magog sont invités à remplir un sondage en ligne sur les changements climatiques, dans le cadre de l'élaboration du plan d'adaptation aux changements climatiques préparé par la Ville.

Parmi les thèmes abordés se trouvent les vagues de chaleur, les inondations, les maladies transmises par les animaux et les allergènes.

Josiane Pouliot, la coordonnatrice à la division environnement à la Ville explique que les réponses vont influencer les actions mises en place par la Ville.

« On veut connaître les priorités des citoyens par rapport aux actions qu'on proposera aux décideurs prochainement. »

— Une citation de  Josiane Pouliot, coordonnatrice à la division environnement à la Ville de Magog

Selon Josiane Pouliot, les municipalités seront parmi les premières instances à ressentir les effets directs des changements environnementaux.

On met beaucoup la santé de la population au coeur de notre politique parce que les changements climatiques vont toucher les citoyens plus vulnérables, explique-t-elle.

Magog affirme déjà être en action en travaillant sur un plan régional de conservation des milieux humides.

La conservation des milieux naturels a un impact direct sur le climat. Le plus de verdure possible et le plus de milieux humides qu'on conserve, ça va avoir des effets importants sur les eaux de ruissellement ou les îlots de fraîcheur au sein des villes, souligne-t-elle.

Les citoyens ont jusqu'au 24 août pour répondre au sondage qui est disponible sur le site internet de Magog et sur la page Facebook de la ville.