•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'info, ICI Première.
Rattrapage du mardi 7 avril 2020

Entrevue avec Anne-Marie Poirier de la Coopérative soins à domicile de l'Estrie

Poursuivre les soins à domicile est loin d'être simple

Publié le 7 avril 2020
Les mains d'un homme âgé.
Le confinement est une des mesures privilégiées pour enrayer la propagation du virus.PHOTO : iStock

La Coopérative de soins à domicile de l'Estrie est reconnue comme un service essentiel. Pourtant, elle peine à offrir ses services et les conséquences peuvent être grandes, notamment sur la salubrité des milieux de vie.

L’organisme offre de l’aide entre autres pour les soins d’hygiène et pour l’entretien à des personnes en perte d’autonomie ou handicapées.

Si on ne va pas chez eux pendant plusieurs semaines, les résultats seront embêtants, explique Anne-Marie Poirier, directrice générale de la Coopérative de soins à domicile de l’Estrie.

En exemple, elle raconte qu’un homme n’a pas été en mesure de sortir ses poubelles pendant trois semaines et que l’on peut s’imaginer à quoi ressemblera sa salle de bain dans six semaines.

Normalement, la coopérative aide sur le territoire sherbrookois entre 1 800 et 2 000 personnes. Ces jours-ci, elle assure un suivi pour environ 300 clients.

« Le gouvernement dit : "fermer vos portes et restez chez vous." Ça fait peur à la clientèle et elle ne veut pas qu’on entre chez eux. »

—  Anne-Marie Poirier, directrice générale de la Coopérative de soins à domicile de l'Estrie

Mme Poirier ajoute que l’attitude des proches n’aide pas, mais qu’elle les comprend, puisqu’elle se trouve elle aussi dans cette situation.

Les enfants réagissent en disant: "on ne peut pas aller te voir, pourquoi une étrangère irait te voir?"

La directrice générale de la Coopérative assure cependant que les critères d’hygiène sont très stricts pour éviter de propager le coronavirus.