•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Il y a 50 ans, la décriminalisation de l’homosexualité au Canada

Par ici l'info, ICI Première.
Audio fil du mercredi 9 janvier 2019

Il y a 50 ans, la décriminalisation de l’homosexualité au Canada

Il y a 50 ans, la décriminalisation de l’homosexualité au Canada

Pierre Elliott Trudeau, alors ministre de la Justice, en décembre 1967
Pierre Elliott Trudeau, alors ministre de la Justice, en décembre 1967PHOTO : Archives de Radio-Canada
Par ici l'info, ICI Première.
Par ici l'infoPublié le 9 janvier 2019

Cinquante ans après l'adoption du projet de loi C-150 qui a entre autres décriminalisé l'homosexualité, le chroniqueur Pierre McCan se penche cette semaine sur l'évolution des droits
des personnes LGBTQ+ au Canada.

La décriminalisation de l’homosexualité en 1969 a été un moment décisif pour l’évolution des droits des personnes homosexuelles et des personnes LGBTQ au Canada.

Le militant bien connu Laurent McCutcheon parle de 1969 comme étant le début des droits des personnes homosexuelles au Canada. Pour lui, la loi est
venue donner la parole à ces personnes et a ouvert la voie à un mouvement
, précise Pierre McCan.

Pierre McCann

Radio-Canada

Pierre McCan est coordonnateur du projet de laboratoire des expériences et des intersections pour comprendre et contrer les violences sexuelles vécues par les communautés LGBTQ+ (LEXIC).

Il faudra attendre huit ans après la décriminalisation de l’homosexualité au fédéral pour que le Québec devienne la première province à interdire l’orientation sexuelle comme motif de discrimination par le
biais d’un amendement à la Charte québécoise des droits et libertés.

Malgré le fait que l’homosexualité soit décriminalisée, beaucoup de chemin reste à parcourir, croit-il. En novembre 2017, Justin Trudeau a présenté ses excuses à l’endroit des personnes LGBTQ+ ayant vécu des injustices au sein du gouvernement fédéral et de l’armée, ajoute-t-il.

Ces excuses ont entre autres mené à l’adoption de Loi sur l'effacement de condamnations d'actes homosexuels, en vigueur depuis juin dernier. Elle permet à des personnes de demander d’effacer des condamnations criminelles antérieures en lien avec des pratiques dites homosexuelles.