•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes

Les matins d'ici, ICI Première.
Audio fil du jeudi 5 avril 2018

Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes

Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa organise un sommet sur la santé cardiaque des femmes.
L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa organise un sommet sur la santé cardiaque des femmes.PHOTO : iStock
Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'iciPublié le 5 avril 2018

Saviez-vous que les femmes sont cinq fois plus susceptibles de mourir de maladies du coeur que du cancer du sein, et les crises cardiaques sont souvent plus fatales chez les femmes? Michèle de Margerie est médecin de famille au centre canadien de santé cardiaque pour les femmes de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et soutient que la situation est préoccupante et trop méconnue des principales intéressées.

C'est pourquoi l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa organise un sommet sur la santé cardiaque des femmes, qui se déroule aujourd'hui et demain à l'hôtel The Westin au centre-ville d'Ottawa.

Michèle de Margerie trouve la situation est préoccupante et trop méconnue des principales intéressées, en plus de croire que la recherche devrait mieux cibler les femmes et leurs facteurs de risques.

Elle explique que certaines habitudes et autres pratiques contribuent à réduire le nombre de gens affectés par des problèmes cardiovasculaires.

« Éviter le tabac, essayer de marcher 30 minutes par jour, avoir un examen physique une fois de temps en temps, essayer de bien manger. Ce sont des choses qu’on peut appliquer dans notre quotidien. »

—  Michèle de Margerie, médecin de famille au centre canadien de santé cardiaque pour les femmes de l’institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa

La maladie du cœur est la principale cause de décès précoce chez les Canadiennes. Neuf femmes sur dix présentent au moins un facteur de risque de la maladie du cœur.