•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Décriminalisation la possession de petites quantités de certaines drogues

Les matins d'ici, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 10 juin 2022 : Donald Trump au centre du complot et bilan du Sommet des Amériques

Décriminalisation la possession de petites quantités de certaines drogues

Décriminalisation des drogues : « Un pas dans la bonne direction », selon le CIPTO

Une main qui tient de l'argent et de la poudre d'héroïne dans un sac. Une seringue, un médicament, une cigarette et un briquet sont déposés sur une table en arrière-plan.
Vancouver bénéficiera d'une exemption du gouvernement fédéral pour décriminaliser, le temps d'un projet pilote de trois ans, la possession simple de certaines drogues sur son territoire.PHOTO : iStock / Onandter_sean
Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'iciPublié le 10 juin 2022

À l'instar de Vancouver, qui bénéficiera d'une exemption du gouvernement fédéral pour décriminaliser, le temps d'un projet pilote de trois ans, la possession simple de certaines drogues sur son territoire, la santé publique de Montréal demande elle aussi une telle déjudiciarisation sur leur territoire. Le directeur du Centre d'intervention et de prévention de la toxicomanie de l'Outaouais (CIPTO), Yves Séguin, explique que le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) cherche aussi une approche axée sur la santé publique, pour autant que la déjudiciarisation soit accompagnée d'autres mesures.