•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Premier centre de recherches sur la santé des personnes noires au Canada

Les matins d'ici, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 21 octobre 2021

Premier centre de recherches sur la santé des personnes noires au Canada

Santé des personnes noires : un centre de recherche spécialisé voit le jour, une première au Canada

Gros plan des mains d'une personne en habits d'infirmière qui tient les mains d'une autre personne couchée.
Malgré la pénurie, le nombre d'infirmiers et infirmières serait à la hausse.PHOTO : iStock / Cecilie_Arcurs
Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'iciPublié le 21 octobre 2021

Un centre de recherches universitaires sur la santé des personnes noires verra le jour à l'Université d'Ottawa, ce qui constitue une première au Canada. Ce centre aura pour rôle d'étudier les déterminants biologiques, sociaux, économiques et culturels en santé au sein des populations noires.

Le Centre interdisciplinaire pour la santé des Noir.e.s (CISN) est l’initiative du professeur Jude Mary Cénat, professeur agrégé de psychologie à la Faculté des sciences sociales et directeur du Laboratoire de recherche vulnérabilité, trauma, résilience et culture (Labo V-TRaC).

M. Cénat, dont les recherches jettent un éclairage sur la santé mentale des communautés noires au Canada, s’attend à ce que la nouvelle entité joue un rôle déterminant dans l’établissement des priorités de recherche en santé physique et mentale des enfants, adolescents, hommes et femmes des communautés noires au Canada.

« La personne qui vit de la discrimination raciale et qui va développer de la dépression, est aussi sujette à subir beaucoup de stress et à pouvoir développer du diabète, de l’hypertension artérielle et plus tard des problèmes rénaux. »

— Une citation de  Jude Mary Cénat, professeur agrégé de psychologie à la Faculté des sciences sociales et directeur du Laboratoire de recherche vulnérabilité, trauma, résilience et culture (Labo V-TRaC)

Le Centre interdisciplinaire pour la santé des Noir.e.s envisage de devenir un chef de file de la recherche et de la formation, visant à promouvoir l’équité en santé pour les personnes noires au pays.