•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'ici, ICI Première.
Rattrapage du lundi 22 février 2021

Témoignage de quarantaine après un voyage

De retour des États-Unis, une résidente d’Ottawa raconte sa quarantaine

Publié le 22 février 2021
Un hôtel a proximité de l'aéroport.
C'est à compter du 22 février que les voyageurs qui entrent au Canada par avion devront subir un test de dépistage de la COVID-19 et s'isoler au moins trois jours dans un hôtel supervisé.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Depuis le 25 mars 2020, en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine, tous les voyageurs qui arrivent au Canada doivent obligatoirement s'isoler durant 14 jours. Onze mois plus tard, de nouvelles mesures pour les personnes de retour d'un pays étranger entrent en vigueur, dont la quarantaine obligatoire à l'hôtel.

L’Ottavienne Nicole Beauchamp est revenue des États-Unis le 11 février dernier avant les nouvelles mesures. Elle y était pour des raisons familiales. Actuellement en quarantaine à sa résidence d’Ottawa, elle a fait lundi matin le récit de cette expérience au micro de Philippe Marcoux.

« Les gens pensent qu'une quarantaine à la maison c'est super frivole, puis libre, mais ce n'est pas le cas! »

—  Nicole Beauchamp

« Le gouvernement a quand même des mécanismes pour surveiller les gens et il les utilise », explique Mme Beauchamp. « Les gens seraient surpris de savoir que tous les jours il faut faire un rapport en ligne pour témoigner [où nous en sommes et quels sont] nos symptômes. Et ça, c'est passible d'une amende salée, si on ment là-dessus. »

Revenue de voyage, Nicole Beauchamp raconte son expérience en quarantaine à la maison à l'animateur Philippe Marcoux.

« Les gens pensent qu'une quarantaine à la maison c'est super frivole, puis libre, mais ce n'est pas le cas », a expliqué Mme Beauchamp.

Gracieuseté de Nicole Beauchamp