•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Culturel avec Camille Bourdeau :  critique du film « A man called Otto »

Un homme assis sur une chaise tenant un chat dans ses mains.
Tom Hanks est de retour au cinéma dans «A man called Otto» («La vie selon Otto») du réalisateur Marc Forster.PHOTO : Sony Pictures / Niko Tavernise
Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'iciPublié le 25 janvier 2023

L'acteur américain est de retour au cinéma dans A man called Otto (La vie selon Otto) du réalisateur Marc Forster. Tom Hanks y incarne le rôle d'Otto Anderson, un veuf grincheux avec une vision assez particulière des choses. Après l'avoir vu, la journaliste culturelle Camille Bourdeau partage ses impressions du film « chaleureux, drôle, attendrissant et très prévisible ».

A man called Otto est une nouvelle adaptation du livre A man called Ove (Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon Ove) de l'auteur suedois Fredrik Backman. Il raconte l’histoire d’un homme de 60 ans contraint de prendre sa retraite après la mort de sa femme. Se sentant seul, il décide de se suicider pour rejoindre sa bien aimée. Des dérangements répétés de ses nouveaux voisins viendront ensuite rendre impossible son projet.

C’est sûr qu’il y en a qui vont dire que ça manque un peu d’originalité, mais je trouve que c’est exactement ce qu’on nous vend dans la bande annonce, explique Camille. Si vous avez besoin d’un calin aujourd’hui, A man called Otto est probablement le film pour vous, précise-t-elle.

La vaste majorité des gens qui pensent au suicide ne passent pas à l’acte, il est possible de surmonter la détresse avec de l’aide.

TAO Tel-Aide : 819 775-3223 (Gatineau) ou 613 741-6433 (Ottawa)
Ligne de crise en santé mentale d'Ottawa : 613 722-6914
Ligne québécoise de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553)

Sur le web : Comment parler du suicide (Nouvelle fenêtre)