•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

C’est qui qui décide de la musique dans les lieux publics?

Illustration d'une bulle qui pointe un personnage dans une foule. Dans la bulle se trouvent plusieurs éléments représentant une femme qui se bouche des oreilles, un sapin de Noël, un haut-parleur, un téléphone et plusieurs notes de musique.
C’est qui qui décide de la musique dans les lieux publics?PHOTO : Radio-Canada / Simon Blais
Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'iciPublié le 17 novembre 2022

La musique d'ambiance est omniprésente dans les lieux publics, surtout pendant la période des fêtes. mais? À la chronique C'est qui qui? cette semaine, Marie-Lou St-Onge explique d'où viennent ces listes de lecture.

La plupart des grands magasins font appel à des agences spécialisées en marketing sonore. Ces dernières proposent des listes de musique adaptées à la clientèle et à la vocation des commerces et établissements.

De nombreuses études ont été menées pour comprendre l’effet de la musique sur les habitudes de consommation des clients.

La musique classique est utilisée pour encourager les gens à prendre leur temps, ce qui les incite à dépenser davantage. Des recherches ont aussi démontré que les consommateurs apprécient davantage la qualité des produits quand la musique classique berce leurs oreilles. À l’inverse, une musique au rythme plus rapide favorise l’achalandage et stimule l’achat compulsif.

La plupart des commerçants doivent payer une licence pour être autorisés à diffuser de la musique d’ambiance.

Pour en savoir plus, écoutez la chronique de Marie-Lou St-Onge.