•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les matins d'ici, ICI Première.
Les matins d'ici, ICI Première.
Rattrapage du mardi 15 juin 2021

Enjeux avec le bal des finissants

Terminer le secondaire à l’ère de la COVID-19, une finissante de l’Orignal se confie

Publié le 16 juin 2021
Montage de plusieurs photos d'une jeune fille qui essaie une robe, qui travaille sur un ordinateur portable et dans une pièce en rénovation.
Mégan Mathieu boucle un chapitre important d’une vie, celui du secondaire.PHOTO : Radio-Canada / Avec la gracieuseté de Mégan Mathieu

Mégan Mathieu, 17 ans, boucle un chapitre important d'une vie, celui du secondaire. La finissante franco-ontarienne du village de l'Orignal nous raconte comment elle vit le crépuscule de son année scolaire marquée par la pandémie.

« Je trouve ça dur de me dire que je vais finir le secondaire à la maison, toute seule, et que je ne pourrai pas voir mon monde avant de partir. »

—  Mégan Mathieu

L’adolescente se désole de ne pas avoir fait ses adieux à ses enseignants et camarades de classe. Mais elle se réjouit toutefois du fait qu’elle pourra poursuivre ses études en présentiel, à l’automne.

D’ici la rentrée, elle compte bien profiter du paysage et du calme de la campagne, dans son patelin de l’Est ontarien, avant de partir pour la ville poursuivre ses études.