•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La maison hantée qui forme la relève en cinéma

Le réveil Nouveau-Brunswick, ICI Première.
Audio fil du mardi 31 octobre 2017

La maison hantée qui forme la relève en cinéma

La maison hantée qui forme la relève en cinéma

Les élèves de la Polyvalente Louis-J.-Robichaud de Shédiac incarnent des personnages de la maison hantée de Shédiac.
Les élèves de la Polyvalente Louis-J.-Robichaud de Shédiac incarnent des personnages de la maison hantée de Shédiac.PHOTO : Radio-Canada / Monique Bourque
Le réveil Nouveau-Brunswick, ICI Première.
Le réveil / Nouveau-BrunswickPublié le 31 octobre 2017

Apprendre à se maquiller, à créer des costumes, construire des décors, développer un scénario: les élèves de la polyvalente Louis-J.-Robichaud ont profité d'une école de cinéma inusitée. La maison hantée de Shédiac était remplie d'élèves déguisés la fin de semaine dernière. L'expérience a été si enrichissante, que trois d'entre eux ont décidé de poursuivre des études en cinéma à Vancouver l'année prochaine.

La maison historique Pascal-Poirier à Shédiac a été transformée la fin de semaine dernière en maison hantée remplie de poupées effrayantes et de personnages inquiétants.

Gabrielle Saulnier y jouait le rôle principal d'Anna, une mariée démoniaque. La jeune femme participe à des projets de maison hantée depuis qu'elle est en 7e année. Elle s'est découvert une passion. Elle et deux de ses camarades de classe, Adèle Léger et Alex Richard, viennent d'être acceptés à l'école de cinéma et de télévision de Vancouver.

Gabrielle admet que l'instigatrice du projet de maison hantée, Monette Léger, a beaucoup influencé son choix de carrière.

« Elle m'a appris comment bien jouer mon rôle, elle m'a appris des trucs de maquillage. Au début, c'était difficile de faire des effets spéciaux de maquillage. Ça m'a donné le courage et les outils dont j'avais besoin. Sans l'expérience des maisons hantées, je n'aurais pas eu ce qu'il fallait pour faire une bonne audition », raconte-t-elle.

Monette Léger a passé plus d'un mois à travailler sur les décors de la maison hantée. Elle encadrait aussi les jeunes comédiens.

« J'aime beaucoup travailler avec les jeunes, ça me nourrit. Je les encourage à poursuivre leurs rêves », explique l'artiste de Shédiac.

Plusieurs des participants de la maison hantée ont aussi obtenu des rôles de figurants dans des films et des séries télévisées dont Le Siège et À la valdrague.

Où est Michel Doucet?

L'équipe de l'émission du Réveil a abandonné l'espoir de faire aussi une carrière au cinéma, mais Michel Doucet et ses collègues se sont quand même prêtés au jeu! Ils sont cachés au travers des comédiens de la maison hantée de Shédiac. Saurez-vous les trouver?

Un contenu vidéo est disponible pour cet article.