•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Écouter l'Estrie ICI Première.
Écouter l'Estrie ICI Première.
Audio fil du lundi 8 janvier 2018

LE MARCHÉ DE LA FOURRURE

L'état du marché de la fourrure

Publié le 8 janvier 2018
Tout le monde en parlait, 5 septembre 2006 (extrait)

À Victoriaville, la boutique O-Si, un commerce de fourrures, ferme ses portes après 72 ans de loyaux services. L'an dernier à Sherbrooke, c'est le magasin J.A. Robert Fourrures qui fermait ses portes après 108 ans d'existence. Il y a une forte baisse de la demande pour les manteaux mais la fourrrure est quand même en demande.

Je joins Éric Leblond, trappeur et copropriétaire de la Tannerie des Bois-Francs, à Victoriaville...

Éric Leblond, trappeur et copropriétaire de la Tannerie des Bois-Francs à Victoriaville, explique qu'il y a une forte baisse de la demande pour des manteaux, mais que la fourrure reste un produit en forte demande.