•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La chronique horticole de Jean Grégoire

Écouter l'Estrie ICI Première.
Rattrapage du lundi 15 juin 2020

La chronique horticole de Jean Grégoire

Une semaine cruciale pour les jardiniers

Des plantes a la jardinaerie Fred Lamontagne, à Rimouski.
Des plantesPHOTO : Radio-Canada / François Gagnon
Écouter l'Estrie ICI Première.
Écoutez l'EstriePublié le 15 juin 2020

Les jardiniers auront du pain sur la planche cette semaine, selon le fondateur des Serres St-Élie, Jean Grégoire.

En entrevue à l’émission Écoutez l’Estrie, Jean Grégoire a expliqué que les jardiniers devraient profiter de cette semaine radieuse pour faire une mise au point de [leur] jardin. Quand on arrive au 15-16 juin, c’est le temps de regarder ton jardin, a-t-il souligné. C’est le temps de réensemencer ce qui n’a pas bien poussé.

D'après lui, il faut enlever les feuilles qui ont blanchi, notamment en raison du froid, pour assurer la croissance des plants. Mais s’il ne reste plus de feuilles, tu es mieux d’en planter un autre, a-t-il précisé. La feuille, c’est l’usine, c’est elle qui apporte l’énergie à la plante.

Selon M. Grégoire, il serait aussi judicieux d'enlever les mauvaises herbes. Si tu fais un bon désherbage à la mi-juin, tu n’as presque plus de désherbage à faire le reste de l’été.

L’installation des tuteurs est aussi pertinente avant que ça parte tout croche, explique M. Grégoire.

Alors que le temps chaud est à nos portes, Jean Grégoire recommande de ne pas arroser le jardin tous les jours. Il faut arroser une fois par 3-4 jours, a-t-il insisté. Il faut arroser lentement, mais abondamment.

L’arrosage lent permet à l’eau de pénétrer le sol et de se rendre jusqu’aux racines, en évitant le ruissellement.