•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

360 PM, Émission Première
360 PM, Émission Première
Rattrapage du jeudi 23 avril 2020

Il a perdu 16 patients à la COVID  :  Dr André Jacques

CHSLD Laflèche : un médecin raconte l'épreuve

Publié le 24 avril 2020
Façade du CHSLD Laflèche, l'hiver.
Le CHSLD Laflèche est l'un des établissements québécois les plus touchés par la pandémie de COVID-19.PHOTO : Radio-Canada / Amélie Desmarais

Un médecin du CHSLD Laflèche qui avait contracté la COVID-19 a fait un bien triste constat lors de son retour au travail, la semaine dernière : 16 patients de son unité étaient morts de la COVID-19 en son absence.

Le Dr André Jacques, qui a 64 ans, a été parmi les premiers membres du personnel de l’établissement de Shawinigan infectés en mars par le coronavirus. Sa conjointe a aussi contracté la maladie.

À son retour au front après sa quarantaine, la semaine dernière, il a pris la mesure du drame qui s’est joué au CHSLD Laflèche pendant qu’il combattait lui-même la maladie.

« Ce qui me désolait, c’est que les patients sur mon unité partaient l’un après l’autre. »

—  Le Dr André Jacques

Son unité accueillait des personnes en perte d’autonomie physique, souvent en raison d’un cancer, de maladies cardiaques ou d’un AVC, par exemple. Des 28 patients qu’il avait sous sa responsabilité avant de partir en raison de sa maladie, le Dr Jacques affirme en avoir perdu 16.

Ce sont des personnes qu’on suivait depuis des mois, voire des années, a souligné le Dr André Jacques au micro de 360 PM avant de profiter de son passage à la radio pour présenter ses condoléances aux familles de ses patients. C’était un moment difficile et je ne pouvais être là pour le dernier bout.

Le médecin en semi-retraite n’avait jamais vécu une telle épreuve en 40 ans de carrière. En CHSLD, on forme de grandes familles. […] Ça fait de quoi au cœur, surtout de ne pas pouvoir donner un petit coup de pouce ou de les accompagner dans ces moments pénibles.

Le Dr André Jacques salue le travail de l’équipe médicale du CHSLD Laflèche, qui a été remarquable, selon lui.

Il rappelle que la situation au CHSLD n’était déjà pas rose avant la crise du coronavirus. Avant même l’épisode, il y avait des problèmes de pénurie d’effectifs. Il n’y avait pas une journée où j’arrivais à mon unité sans entendre qu’il nous manquait un ou deux employés.