•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Montage visuel montrant une cassette audio.

D'où je viens : le rap d'ici

  • Bande-annonce du balado - À venir le 9 novembre

    Depuis sa naissance, dans le Bronx au début des années 1970, la culture hip-hop s'est développée par vagues. Chacune d'entre elles (ou presque) a été associée à un lieu en particulier. La série documente l'histoire du rap québécois en analysant son rapport au territoire.
    Détails
  • St-Michel, première partie

    Le rap québécois naît, notamment, dans le quartier montréalais de St-Michel, au début des années 1990. Pour parler de la rude réalité de la rue, on rappe en anglais, mais aussi en créole et en français. Jean-Yves Roux, du groupe KZ Kombination, raconte les premiers rap partys dans les maisons du quartier fréquentés par Imposs et J.Kyll, de Muzion. Tout ça marqué par les opérations policières et l'émergence des gangs de rue.
    Détails
  • St-Michel, deuxième partie

    Après l'âge d'or du rap du quartier, une nouvelle génération veut rapper à propos de St-Michel. Des studios aident les jeunes à enregistrer des démos et à lancer des compilations. La violence organisée se propage dans la rue, mais des rappeurs comme Randy Raymond et Bullet Ghost misent sur l'unité. C'est dans ce contexte que d'autres jeunes de St-Michel, comme Izzy-S, connaissent du succès sur YouTube et ailleurs.
    Détails