•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des traces de pas sur des chiffres.

Sur nos traces : La mort à l'ère numérique

  • Le deuil numérique

    Chaque jour, environ un million de personnes sont en contact sur Facebook avec un proche décédé. Alexandre demande à des gens quel bénéfice ils tirent de vivre leur deuil sur les réseaux sociaux. Il s'intéresse aussi à une entreprise de Québec qui propose des urnes numériques. Cette façon originale de vivre la perte d'un être cher démontre que la technologie s'immisce au cœur de notre processus de deuil.
    Détails
  • Entre futur et fiction

    Alexandre se demande si la technologie peut nuire au processus de deuil. Où devra-t-on tracer la ligne pour éviter les dérapages? On comprend que ce que l'avenir laisse entrevoir se confond parfois avec la science-fiction. C'est le cas des robots conversationnels qui permettent aux vivants de « discuter » avec un défunt. Alexandre cherche à savoir si ce virage technologique est inévitable.
    Détails
  • Rituel 2.0

    La technologie permettra-t-elle bientôt de déjouer le deuil en utilisant nos traces laissées en ligne? Au cinéma, un procédé informatique a été utilisé pour faire revivre à l'écran des acteurs morts pendant le tournage. Chose certaine, la pandémie nous a forcés à revoir nos rituels funéraires. Des entreprises offrent déjà la possibilité de créer un document visuel immersif à l'intention des personnes survivantes.
    Détails
  • Déjouer la mort

    Et si nos traces numériques pouvaient nous ouvrir la porte de l'immortalité? Alexandre fait la rencontre d'un jeune homme qui se dit « lifelogger », c'est-à-dire qu'il enregistre et archive le moindre événement de sa vie, banal ou non. Adepte de la cryogénie, il espère devenir éternel. Avec Olivier Bernard, alias le Pharmachien, on tente de voir ce qui est de l'ordre du possible dans ce domaine.
    Détails
  • Dernières volontés

    À qui reviendra le fardeau de gérer les marques numériques que nous laissons derrière nous? Très peu de gens savent comment s'y prendre. Même si le numérique est dans nos vies depuis un bon moment, l'aspect légal de notre personnalité numérique est flou. Finalement, Alexandre se tourne vers ses amis et ses proches pour connaître leur point de vue sur le deuil en cette ère incontestablement virtuelle.
    Détails