•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le balado French Connection : Marseille, Montréal, New York.

French Connection : Marseille, Montréal, New York

Des années 1950 aux années 1970 s'est opéré un gigantesque trafic d'héroïne entre la France et les États-Unis ayant Montréal comme plaque tournante. L'alliance de diverses organisations criminelles et d'un nombre incroyable de trafiquants français, canadiens et américains avait alors permis de mettre en place le plus important trafic de drogue jamais réalisé pour l'époque, un réseau mythique aujourd'hui connu sous le nom de la French Connection. Stéphane Berthomet retrace dans ce balado l'histoire de ce réseau et met en lumière les rôles méconnus qu'y ont joués Montréal et certains Québécois.

Animation : Stéphane Berthomet
Réalisation :
Cédric Chabuel

Équipe de France Culture
Technicien à Marseille/Aix-en-Provence : Arthur Dumond
Design sonore : Valentin Azan-Zielinski, Delphine Baudet, Pierric Charles, Matthieu Le Roux, Régis Nicolas, Jean-Benoît Têtu, Benjamin Vignal et Éric Villenfin
Responsable création sonore : Hervé Bouley
Délégué au numérique de France Culture : Florent Latrive
Une coproduction Radio-Canada OHdio et France Culture

Références aux ouvrages qui ont contribué à la création de ce balado :

- La filière canadienne, de Jean Pierre Charbonneau, aux éditions Trait d’union (2002)

- Truand : Mes 50 ans dans le milieu corso-marseillais, de Milou Diaz et Thierry Colombié, aux éditions Robert Laffont (2015)

- Lucien Rivard Le caïd au coeur du scandale, de Benoit Gignac, aux éditions Voix parallèles (2015)

- Marseille connection, de François Missen, aux éditions l’Archipel (2013)

- Histoire du crime organisé à Montréal, Tomes 1 et 2, de Pierre de Champlain, aux éditions de l’Homme (2017)

- Le film Bonanno, l’histoire d’un parrain, de Michel Poulette, productions Armeda Ltd., Daniel L. Paulson Productions, Les Productions La Fête (1999)