•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le balado Bien plus qu'une chanson

Bien plus qu'une chanson

  • L’hymne à la beauté du monde, de Luc Plamondon

    « Vous avez détruit la beauté du monde! » Ce sont les derniers mots que la poétesse Huguette Gaulin a prononcés avant de s'immoler à Montréal en 1972. Ces mots ont résonné fort chez Luc Plamondon à l'époque. Monique Giroux raconte le récit derrière cette chanson, rendue célèbre par Diane Dufresne et devenue un hymne environnemental. | Cet épisode aborde la question du suicide. Besoin d'aide pour vous ou un proche? Ligne québécoise de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553).
    Détails
  • Tu m’aimes-tu, de Richard Desjardins

    Jusqu'en 1990, le documentariste, compositeur et poète originaire de l'Abitibi, Richard Desjardins menait une carrière plutôt confidentielle. Cette année-là, soutenu financièrement par 1000 admirateurs, il lance l'album Tu m'aimes-tu, dont la chanson homonyme est le fer de lance. Un moment charnière dans l'histoire de la musique québécoise.
    Détails
  • Frédéric, de Claude Léveillée

    Le frère de Claude Léveillée ne s'appelait pas Frédéric. N'empêche, c'est en pensant à lui que le grand auteur-compositeur québécois a écrit en 1961 l'une des chansons les plus aimées de notre répertoire, et aussi l'une des plus connues de toute la francophonie. Voici la petite histoire d'un grand hymne à la famille et à la candeur de l'enfance.
    Détails
  • Comme d’habitude, de Claude François (devenue My Way)

    L'histoire fascinante d'une chanson francophone d'abord rejetée par plusieurs interprètes, devenue un succès mondial anglophone une fois que Frank Sinatra l'a reprise... à sa façon.
    Détails
  • Quand les hommes vivront d’amour, de Raymond Lévesque

    Raymond Lévesque n'a pas eu une carrière éclatante comme ses confrères Claude Léveillée ou Jean-Pierre Ferland. Suivant la tradition des chansonniers parisiens, il s'est promené d'une boîte à chanson à l'autre, interprétant devant de petits publics ses compositions et ses monologues. Et pourtant, c'est lui qui a écrit ce qui est probablement la chanson la plus appréciée par les Québécois, et la plus reprise dans le monde.
    Détails
  • La saisie, de Louise Forestier

    « Ne touchez pas à mon piano... » Que nous raconte véritablement la chanson de Louise Forestier? Derrière son texte poignant, la chanson La saisie révèle plusieurs histoires, toutes plus intrigantes les unes que les autres. Monique Giroux revient sur sa genèse avec les deux personnes qui l'ont créée, l'auteure-interprète Louise Forestier et le compositeur François Dompierre. Chemin faisant, elle tente aussi de cerner l'identité d'un mystérieux huissier et de connaître l'histoire d'un piano abandonné à regret... L'auteure-compositrice-interprète Catherine Major ajoute aussi sa voix à la discussion, permettant de bien comprendre la portée et la profondeur de l'une de nos plus grandes chansons.
    Détails