Visite virtuelle de certains des plus beaux parcs nationaux canadiens

À l’occasion de la Journée des parcs nationaux du Canada, Google a collaboré avec l’équipe de Parcs Canada pour photographier en 360 degrés certains des plus beaux lieux historiques et parcs nationaux.

Un texte d’Alain Labelle

Visitez virtuellement quelques-uns des plus beaux espaces naturels du pays... et découvrez peut-être votre prochaine destination voyage!

Parc national Auyuittuq au Nunavut

Situé à l’île de Baffin, le paysage de ce parc est constitué de fjords et de glaciers. Les eaux regorgent d’épaulards, de narvals et de phoques annelés. Il est possible d’y observer des oies des neiges, des ours blancs, des caribous et des renards arctiques.

Parc national du Gros-Morne à Terre-Neuve-et-Labrador

Un paysage qui compte parmi les plus spectaculaires au Canada. Né de la collision continentale et ciselé par les glaciers, le paysage ancien du parc du Gros-Morne figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Des vallées, des fjords escarpés, des lacs glaciaires et des plages sablonneuses à perte de vue!

Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard

L’endroit comprend un vaste réseau de dunes côtières, des terres humides et divers habitats naturels abritant des espèces de plantes rares. Ses paysages sont en constante évolution, puisqu’ils sont constamment remodelés sous l’action du vent et des vagues. .

Parc national de l'Île-de-Sable en Nouvelle-Écosse

Cette île sablonneuse balayée par les vents se trouve au large d’Halifax, dans l’Atlantique Nord. Sauvage, isolée et lointaine, l’île est l’une des plus distantes des côtes du Canada. Ses chevaux sauvages broutent librement, alors que la plus grosse colonie de reproduction de phoques gris au monde vit sur ses longues plages. Des plantes, oiseaux et insectes, dont certains ne se trouvent nulle part ailleurs, se sont adaptés à l’endroit particulièrement isolé.

Parc national de Fundy au Nouveau-Brunswick

Ce parc comporte deux types de paysage : d'une part, une côte de 12 km découpée et connue pour les plus hautes marées du monde et, d'autre part, un plateau entaillé de ravins abrupts et couvert d'une forêt dense. La flore et la faune y sont très diversifiées. Il existe pas moins 38 espèces de mammifères dans le parc, de l’orignal au castor, en passant par le coyote et le rare et énigmatique cougar.

Parc national Forillon au Québec

Façonnée par l'érosion, sa côte correspond à l’extrémité nord des Appalaches. Le parc est composé à 95 % de forêts boréales et pas moins de 10 formations géologiques superposées en bande s’y trouvent, ce qui est considéré comme un phénomène rare. Forillon abrite une faune facilement observable, dont l'ours noir et l'orignal, et 225 espèces d’oiseaux, comme le cormoran.

Parc national des Îles-de-la-Baie-Georgienne en Ontario

Pas moins de 59 îles constituent cet archipel considéré comme le plus gros du monde en eaux douces. Le paysage comprend des collines de granit, des baies sablonneuses et des forêts de pins et de feuillus. De nombreux serpents et autres reptiles vivent dans le parc.

Parc national du Mont-Riding au Manitoba

Il est formé de petites collines et de vallées s'étendant vers l'est depuis une élévation spectaculaire de plus de 500 m d'altitude au-dessus des prairies environnantes qui permet d’admirer la beauté de ses plaines ainsi que les eaux du lac Clear et sa plage sablonneuse. Il est l’habitat du coyote, du loup, du cerf de Virginie et du bison sauvage, réintroduit en 1931.

Lieu historique de Batoche en Saskatchewan

Le site a été le théâtre de la bataille de Batoche durant la Rébellion du Nord-Ouest qui opposait les Métis de Louis Riel aux troupes canadiennes du major général Frederick Middleton. Sur place, on peut en apprendre plus sur le peuple métis et son mode de vie traditionnel, qui a été complètement bouleversé à l’aube de la fondation du pays.

Lac Morraine dans le parc national de Banff en Alberta

Ce lac glaciaire aux eaux turquoise de la vallée des Dix Pics est entouré de sentiers de randonnée, mais il faut être prudent, puisque c’est l’un des habitats essentiels du grizzli, où de nombreuses femelles habitent et élèvent leurs oursons. La couleur du lac provient des minéraux en suspension dans l’eau provenant des montagnes qui l’entourent.

Parc national Kluane au Yukon

Ce parc abrite 17 des 20 plus hauts sommets du Canada, dont le plus haut, le mont Logan. Les montagnes et les glaciers dominent le paysage, couvrant 82 % de sa superficie. Site du patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc est reconnu pour sa flore riche et sa faune abondante, parmi laquelle on trouve le grizzli, le caribou des Selkirks et le mouflon de Dall.

Le site T’aanuu Llnagaay (Tanu) en Colombie-Britannique

L’endroit est un site important de la culture haïda. Outre les vestiges archéologiques, il est possible d’y observer l’océan Pacifique, les baies calmes et abritées, les majestueuses forêts anciennes, les prés alpins et certaines espèces végétales et animales qui ne se trouvent nulle part ailleurs.

La Piste-Chilkoot en Colombie-Britannique

Cette piste canado-américaine est couverte d'artéfacts et d'éléments paysagers patrimoniaux qui racontent l'histoire de la ruée vers l'or du Klondike et lui donnent une grande importance historique.

Tout cela grâce au Trekker

La technologie utilisée, appelée Immersive Media, permet de fournir une vue d’un endroit à 360 degrés en n’importe quel point donné de l’image. Le procédé consiste à combiner plusieurs photos numériques se recouvrant et produisant une image panoramique de haute définition.

Une employée de Parcs Canada collecte, à l’aide de la technologie Google Street View, les images qui ont permis de créer un panorama du plateau Bullion, dans le Parc national Kluane. Photo : Parcs Canada

Depuis le lancement de Street View en 2007, la technologie a beaucoup évolué et permet aujourd'hui des vues qui couvrent des lieux difficiles d’accès. Grâce au Trekker (comme on peut voir sur l’image), Street View se rend là où les moyens de transport ne peuvent circuler. Surmonté d'un système d'appareils photo, le sac à dos permet de collecter des images dans des lieux étroits accessibles uniquement à pied. Les premières prises de vue à l'aide du Trekker ont été réalisées sur les sentiers escarpés du Grand Canyon, aux États-Unis.