Mère Teresa

Vers la canonisation?

Accueil

D'institutrice à infirmière

Le prix Nobel de la paix

Vers la canonisation?



JOURNALISTE
Jean-Philippe Cipriani

« Mère Teresa est un emblème mondial de charité chrétienne. »
-Jean-Paul II 

« Quand on la rencontre, on se sent humble, on ressent la force de la tendresse et le pouvoir de l'amour. »
-Indira Ghandi, ex-première ministre de l'Inde

 

 

 


Vers la canonisation?

Dès la mort de mère Teresa, considérée par plusieurs comme une sainte de son vivant, son éventuelle canonisation est évoquée. Sans attendre les cinq années habituellement nécessaires pour entreprendre ce genre de procédure, le pape Jean Paul II cède à la pression et autorise exceptionnellement l'ouverture du procès diocésain dès le printemps 1999. Les preuves des « vertus héroïques et de sainteté » commencent à être réunies.

Le 21 décembre 2002, Jean-Paul II homologue, lors d'une cérémonie solennelle, un « miracle » post-mortem accompli par mère Teresa, étape nécessaire à la béatification. Un comité du Vatican avait auparavant reconnu le caractère miraculeux de la guérison d'une jeune Indienne atteinte d'une tumeur à l'estomac.

Le 5 septembre 1998, un an après la mort de mère Teresa, les Missionnaires de la Charité veillaient au chevet de Monika Besra pour ses derniers moments. Cette femme mariée et mère de deux enfants, souffrant de tuberculose, aurait été jugée trop affaiblie pour être opérée pour une tumeur à l'estomac. Les religieuses lui ont placé sur l'abdomen une « médaille miraculeuse » de la Vierge, qui avait été posée sur le corps de mère Teresa avant qu'elle ne soit enterrée, ainsi qu'une photo de la religieuse.

Se réveillant au cours de la nuit, Monika se serait aperçue que la tumeur avait disparu. Les examens successifs des médecins ont confirmé qu'il n'y avait pas eu de rechute. Le caractère inexplicable de sa guérison a fait l'unanimité au sein de la commission médicale de la « fabrique des saints » du Vatican, ainsi qu'au sein de la commission de théologiens.

Toutefois, des médecins indiens ont déclaré que le Vatican se trompait, l'ancien ministre de la Santé de l'État du Bengale affirmant que « Monika Besra [avait] été débarrassée de sa tumeur grâce à des médicaments très puissants et par un traitement de plusieurs jours à l'hôpital de Balurghat ».

Par la suite, une nouvelle racontant que mère Teresa avait été exorcisée avant sa mort, lors de son hospitalisation en 1997, défraie les manchettes. L'archevêque de Calcutta, Henry Sebastian D'Souza, révèle qu'un acte d'exorcisme avait été opéré sur la religieuse peu avant sa mort parce que, la nuit, elle se sentait « sous l'emprise du diable », souffrant de problèmes de sommeil.

Le père Rosario Stroccio, le prêtre qui a pratiqué cet exorcisme, affirme cependant que la religieuse n'était « pas possédée par le diable ». Extrêmement rare au sein de l'Église catholique, l'exorcisme n'est mis en œuvre que lorsqu'il n'existe aucune explication psychologique ou physique à des changements spectaculaires de comportement, ou lorsqu'une personne se croit possédée par le diable.

Mère Teresa a été béatifiée le 19 octobre 2003. Le Vatican devra faire la preuve d'un second miracle pour qu'elle puisse accéder à la canonisation et devenir sainte. En 25 ans à la tête de l'Église catholique, Jean-Paul II a canonisé 476 saints et intronisé 1315 bienheureux.


À notre antenne

Bienheureuse Teresa de Calcutta (Les Beaux Dimanches - 12 octobre 2003)
Raymond Saint-Pierre a rencontré des dizaines de personnes qui ont connu personnellement mère Teresa. Un pèlerinage qui retrace l'œuvre de la religieuse et l'ampleur de l'héritage qu'elle a laissé au monde, mais aussi les étapes qui ont mené à sa béatification.

Première partie
Deuxième partie
Troisième partie
Quatrième partie

Mère Teresa : sainte ou militante controversée ? (Le Point - 15 octobre 2003)
De son vivant déjà, certains la percevaient comme une sainte. Pourtant, elle défendait les positions très radicales de l'Église catholique, et elle traitait de « meurtrières » les femmes qui acceptaient de subir un avortement. Josée Dupuis et Pierre Deshaies nous présentent un portrait critique de la religieuse.

Écoute du reportage

La vraie mère Teresa (La part des choses - Dimanche 19 octobre 2003)
J. Robert Ouimet et Véronique Langelier ont côtoyé mère Teresa. Ils nous racontent leur expérience unique auprès de celle que l'on surnommait « l'amie des pauvres », une rencontre qui les a transformés à tout jamais.

Écoute de l'entrevue


Hyperliens

Site officiel de la poursuite des œuvres de mère Teresa

Site du Vatican pour la béatification de mère Teresa

Biographie de mère Teresa par la Fondation Nobel (en anglais)

Site des Missionnaires de la Charité

Entrevue de mère Teresa à la revue Magnificat, en 1997

Article de ProChoix sur le livre Mère Teresa : La face cachée