Claude Ryan

1925 - 2004

Accueil

En politique

L'homme

Hyperliens

À notre antenne



JOURNALISTE
Florence Meney

Il a dit :


« Je suis indépendant d'esprit »

 

 


« La politique a son langage propre, qui n'est pas celui de la vie ordinaire. Contrairement aux autres domaines d'activité, la politique a ceci de propre que l'on y traite autant de perceptions, d'apparences et de sentiments que de faits, de chiffres et d'arguments de raison. »



L'homme

En 1990, on peut lire dans L'Actualité que Claude Ryan « est le seul ministre [de l'Éducation à l'époque] à ne pouvoir afficher sur son mur de diplôme universitaire. Le seul aussi à rester aussi longtemps en poste. Ténacité, longévité ».

Claude Ryan est un bourreau de travail. C'est un véritable boulimique de lecture et il tient à connaître à fond ses dossiers. Il arrive le plus souvent au bureau à huit heures pour n'en partir que vers minuit. Dur, pour son entourage, ces habitudes : Claude Ryan n'hésite pas en effet à convoquer des réunions à 22 heures ou même le dimanche matin. La politique lui offre un terrain idéal pour exceller dans ce qu'il fait de mieux : appréhender des questions complexes et communiquer avec le public.

Cet homme aux goûts simples préfère fréquenter les cafétérias plutôt que les restaurants chics. Claude Ryan ne va jamais au concert, au théâtre ni au cinéma. Le baseball constitue son unique passion.

Il sait s'entourer de conseillers fidèles qui le suivent des années, comme c'est le cas, par exemple, au ministère de l'Éducation. L'homme écoute beaucoup et il sait consulter, mais il manœuvre discrètement et, finalement, prend lui-même les décisions.



 

Claude Ryan est lauréat de plusieurs prix dont bon nombre dans le domaine du journalisme :

  • Prix de l'éditorial du National Newspaper Award (1964)
  • Prix du National Press Club (1965)
  • Prix du Conseil canadien des chrétiens et des juifs ou Human Relations Award (1966)
  • Prix du Comité ouvrier juif du Canada pour sa défense des droits de l'homme (1969)
  • Prix de carrière du Conseil du patronat du Québec (1996)
  • Médaille du mérite de l'Office des communications sociales (1997)
  • Nommé au Canadian News Hall of Fame (1968)
  • Nommé compagnon de l'Ordre du Canada (16 novembre 1995)


Claude Ryan a publié notamment

  • Les classes moyennes au Canada français (1950)
  • L'éducation des adultes, réalité moderne (1957)
  • Le contact dans l'apostolat (1959)
  • Esprits durs, cœurs doux; la vie intellectuelle des militants chrétiens (1959)
  • Les comités : esprit et méthodes (1962)
  • Un type nouveau de laïc (1966)
  • Le Devoir et la crise d'octobre 70 (1971)
  • Le Québec qui se fait (1971)
  • Une société stable (1978)
  • Regards sur le fédéralisme (1995)