Mgr Marc Ouellet

Nouveau prince de l'Église

Accueil

De Rome à Québec

Ouvert et conservateur

Parcours

Reportages et Hyperliens



JOURNALISTE
Sophie-Hélène Lebeuf

 

En bref

  • Il est né en Abitibi, en 1944.
  • Il est archevêque de Québec depuis janvier 2003.
  • Il est nommé cardinal le le 21 octobre 2003.
  • Avant sa nomination comme archevêque de Québec, il était le Canadien le plus haut placé de la hiérarchie vaticane.


Le 21 octobre 2003, soit moins d'un an après son accession aux fonctions d'archevêque du diocèse de Québec, Mgr Marc Ouellet est élevé au rang de cardinal. L’ascension rapide de ce sulpicien de 59 ans, qui évoluait il n’y a pas si longtemps dans les sphères du Vatican, se remarque. Proche du pape Jean-Paul II autant par sa relation avec lui que par ses valeurs, le nouveau prince de l’Église est reconnu pour allier ouverture sur le monde et fidélité au message traditionnel de Rome en matière de morale.

 

« Il est toujours arrivé un peu comme une étoile filante, venant d’ailleurs. Mgr Ouellet surgit où on ne l’attend pas »
— Père Alexandre Taché (Le père Taché est oblat Marie-Immaculée et professeur émérite en droit canonique à l’université Saint-Paul. Il a côtoyé Mgr Ouellet à quelques reprises à Rome.)

 

« Structurellement, il y a un cheminement semblable entre le cardinal Léger [1904-1991] et le cardinal Ouellet... »
— Jean-Guy Vaillancourt, professeur titulaire au Département de sociologie à l’Université de Montréal
(M. Vaillancourt s’intéresse notamment aux questions religieuses et au catholicisme au Québec.)

 

L’archevêché de Québec en quelques chiffres

  • premier diocèse catholique fondé en Amérique du Nord
  • regroupe 268 paroisses et missions
  • compte plus de 500 prêtres de diocèse
  • compte quelques 350 prêtres religieux
  • compte près de 3800 religieuses et religieux
  • couvre un territoire desservant quelque 1 million de fidèles