JOURNALISTE
Florence Meney et
Jean-Philippe Cipriani



« Ce qui est merveilleux quand on est Canadien, c'est que, malgré les erreurs de notre histoire, nous avons prouvé que nous pouvions changer. Au Canada, les attitudes ne sont pas figées. »

« À l'aube de ce nouveau siècle, c'est un parcours jalonné de défis de toutes sortes qui s'ouvre au Canada et aux Canadiens : être concurrentiels dans une économie mondiale où tout va de plus en plus vite et où la technologie règne en maître. Nous devons faire en sorte que, dans chaque région, chaque province, chaque territoire et chaque collectivité, tous les citoyens soient en mesure de se faire entendre et de se joindre aux bâtisseurs du pays. »

 


  • Née le 10 février 1939 à Hong Kong
  • Parle couramment anglais, français et italien, et connaît les rudiments d'espagnol et de cantonais
  • Détentrice d’un baccalauréat en langue, ainsi que d’une maîtrise en littérature anglaise
  • Figure marquante du journalisme à la télévision de la CBC dans les années 70 et 80
  • Occupe la fonction de gouverneure générale du Canada entre le 7 octobre 1999 au 26 septembre 2006


Repères

Le 7 octobre 1999, le Canada se dote d'un 26e gouverneur général. Adrienne Clarkson remplace Roméo LeBlanc, qui quitte son poste pour des raisons de santé.

Mme Clarkson, journaliste et diplomate, devient la première réfugiée et la première membre d'une minorité visible à représenter la reine au Canada. Nommée sous le premier ministre Jean Chrétien, elle complète un mandat de cinq ans; son mandat est prolongé d’un an sous Paul Martin.

Une enfance mouvementée

Adrienne Louise Clarkson naît à Hong Kong le 10 février 1939 de parents chinois. Avec ses parents William et Ethel Poy, ainsi que son frère Neville, elle quitte Hong Kong très jeune, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Quand les Japonais envahissent Hong Kong après l'attaque sur Pearl Harbor, la famille Poy fuit au Canada à la faveur d'un programme d'échange de prisonniers entre le Japon et les États-Unis. Le père d'Adrienne est employé de la Canadian Trade Commission, ce qui permet à la famille d'être échangée.

À propos de Hong Kong

Nom officiel : Territoire de Hong Kong (Territory of Hong Kong)

Superficie : 1000 km2

Population : 6,6 millions d'habitants

PNB : 167,77 milliards de dollars

Le nom de Hong Kong vient du cantonnais
heung gong, qui signifie « rade parfumée ».

La famille se retrouve à Montréal en 1942, où elle songe à s'installer. Elle apprend toutefois qu'elle ne peut être admise au Canada en vertu d'une loi adoptée en 1923 qui interdit l'entrée des Chinois au pays.

La famille de William Poy finit par obtenir une dérogation parce que son nom apparaît sur la liste des prisonniers échangés. La famille décide de partir pour Ottawa, où William Poy devient responsable des échanges et du commerce.

La jeune Adrienne entame alors ses études. Élève brillante, elle obtient un baccalauréat en langue et littérature anglaise, puis une maîtrise en littérature anglaise de l'Université de Toronto. Avide de connaissances et de voyages, elle poursuit ses études en France, à la Sorbonne.

Sur le plan personnel, elle épouse Stephen Clarkson, un professeur d'université, en 1963. Ils ont trois filles, dont des jumelles; l'un des deux bébés est victime du syndrome de la mort subite du nourrisson.

Le drapeau du gouverneur général

Le drapeau du gouverneur général est constitué du cimier des armoiries du Canada sur champ bleu. Le cimier représente la souveraineté canadienne. Il comporte un lion d'or ceint d'une couronne — symbole de vaillance et de courage — tenant de sa patte droite une feuille d'érable rouge. Le lion est supporté par un bourrelet rouge et blanc, couleurs officielles du Canada.


Adrienne Clarkson
Ex-gouverneure générale du Canada